AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (r.) come as you are.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 74
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: (r.) come as you are.   Dim 29 Déc - 23:44

 
☸ ☸ ☸
Hey Jude, don't make it bad, take a sad song and make it better,
remember to let her into your heart, then you can start to make it better

the beatles - hey jude

~ ~
Se mettre sur son trente et un, cela ne lui était pas arrivé depuis belle lurette. Après un rendez-vous foireux avec un bel inconnu, elle s'était jurée de ne plus s'habiller convenablement, parce qu'apparemment cela faisait fuir les hommes. Et donc ce n'est pas cette soirée qui allait lui faire changer d'avis. Elle s'était juste vêtue de son jean levis préféré, d'un sweat rouge, ses cheveux blonds bouclés lui tombaient sur les épaules et ils étaient loin d'être parfaitement bouclés, malgré tout, ils étaient beaux et elle n'y pouvait strictement rien. Elle n'était pas le genre de fille à entretenir sa peau et ses cheveux à la perfection. Elle laissait ce genre de choses à Caitlin sa meilleure amie. Après avoir jeté un bref coup d’œil à l'horloge qui se tenait au dessus de la télévision, elle mit sa veste en cuir rouge et informa sa meilleure amie qu'elle rentrerait surement très tôt en vue de la soirée qui ennuyait déjà la belle. Puis, elle prit sa voiture, et se rendit au Phoenix Inn où elle avait rendez-vous avec un couple d'amis et Nolhan un ami au couple en question qui avait surement dans la tête de les caser tout les deux. Mais ils se fourraient bien le doigt dans l'oeil. Déjà, elle n'était pas prête à se caser avec quiconque et les aventures d'un soir, très peu pour elle. Elle a envie de garder toute sa dignité, merde. Et puis, fuck, ce mec était une vraie ordure. Beau gosse, toujours bien sapé, mais quel connard. Enfin, il avait été un parfait enfoiré avec une très bonne amie à elle jadis et depuis ce jour, elle ne pouvait pas l'encadrer et avait même manqué un jour de lui donner un coup de genoux où vous pensait, mais il avait réussit à contre-attaquer en manquant de lui casser le bras, non pas pour lui faire mal mais pour la calmer. Donc, la soirée s'annonçait déjà assez mouvementée. Néanmoins, pour le bien de ce garçon, elle voulait essayer de garder son calme et pourquoi pas, d'apprendre à le connaitre.

Une fois arrivée sur place et une fois après avoir trouvée une place, elle se rendit devant le bar et attendit ses amis qui n'étaient pas encore arrivés. D'ailleurs personne n'était encore arrivé. Et la voilà qui commence à s'impatienter. Dans le genre patiente, Sara n'est pas la meilleure dans cette catégorie. Regardant sans cesse sa montre, elle se voyait déjà dans quelques secondes rentrer chez elle, manger de la glace au nougat et se mater un bon film d'action. Dans deux minutes, je me casse. Quel effort. Cela faisait déjà un bon quart d'heure que la belle attendait et elle n'était toujours pas partit. Du progrès, il y a du bon progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 407
◭ arrivé(e) le : 25/11/2013

MessageSujet: Re: (r.) come as you are.   Lun 30 Déc - 13:02

~ come as you are


Nolhan était souvent invité par un couple d'amis, Jane et Matthis, qu'il connaissait depuis de nombreuses années maintenant. Ils organisaient une soirée chez eux, ou bien au bar, et il était presque obligatoire que Nolhan reparte avec un petit coup dans le nez. Avec eux, il ne savait pas dire non à l'alcool, il voulait toujours profiter de sa soirée comme il le fallait. Cependant, les soirées n'étaient pas toujours réussies, et ça, on le devait à la présence de cette Sara. Nolhan l'a connu il y a un an de ça, et on peut le dire, leur relation n'a pas démarré du bon pied. La jeune Flemmings l'a tout de suite détesté, suite à une méprise entre sa meilleure amie et le jeune Blackburn. Elle le pourrissait à chaque fois qu'elle le voyait, pourrissant par la même occasion la soirée de Nolhan. Ce n'était que dernièrement que les choses c'étaient quelque peu arrangées. Sara et Nolhan avaient su sympathiser le temps d'une soirée sous l'emprise de l'alcool. Ils avaient réussi à discuter sans se bouffer le nez, sans même parler de cette histoire qui les fâchaient. Depuis, les soirées qu'ils passaient à quatre avec le couple d'amis étaient moins tendues, bien que malgré tout, il fallait plus d'une bonne marrade autour d'un verre pour que Sara et Nolhan soient totalement réconciliés. Le jeune Blackburn sentait tout de même qu'il l'appréciait plus. Autant par le caractère ... que par le physique. Et oui, Blackburn était un homme après tout, et Sara était tout sauf une personne repoussante. Il la trouvait de plus en plus attractive, c'est vrai. Mais son caractère de cochon gardait Nolhan sur la voix de la raison. Il ne s'en approcherait pas. Pour l'instant.

Arrivé en retard, Nolhan remarqua tout de suite la jeune Flemmings au milieu de tout ces gens confortablement installés sur leur tabouret. Pensant y trouver également Jane et Matthis, le jeune professeur fut étonné de voir qu'ils n'étaient pas là, eux qui d'habitude étaient les plus ponctuels du quatuor. Nono s'approcha tout de même de la blonde, posant la main sur son épaule, pour la prévenir de sa présence. « Tu es seule ? » demanda-t-il, juste avant que son portable se mette à vibrer dans la poche avant de son jean. Il le saisit et lut le message qu'on venait de lui envoyer. 'Changement de plan, on ne peut pas bouger ce soir ! Désolés de prévenir aussi tard, on remet ça, promis !' Ça valait bien la peine de s'être déplacé ! A moitié blasé, Nolhan montra le message à Sara, au cas où elle n'avait pas son portable sur elle. « Apparemment y'a que nous deux ce soir. » Passer une soirée avec Sara pour seule companie? Ou rentrer chez lui? Nolhan hésitait vraiment. Mais bon, comme ils s'étaient déplacés tous les deux, autant que ce soit pour quelque chose. « Je t'offre quand même un verre, ou tu veux rentrer chez toi? » demanda-t-il, en rangeant son portable dans sa poche, prêt à attraper son porte-monnaie.

_________________

    Before they turn the lights out
    When you feel my heat, look into my eyes, it's where my demons hide, it's where my demons hide. Don't get too close it's dark inside, it's where my demons hide, it's where my demons hide. When the curtain's call is the last of all, when the lights fade out all the sinners crawl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 74
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: Re: (r.) come as you are.   Lun 30 Déc - 15:49

 
☸ ☸ ☸
Hey Jude, don't make it bad, take a sad song and make it better,
remember to let her into your heart, then you can start to make it better

the beatles - hey jude

~ ~
Bonsoir. Voulez vous un apéritif pour vous faire patienter ? Un serveur arrivant de nul-part lui proposa un petit apéritif pour patienter. Pourquoi refuser ? Ils n'avaient qu'à être à l'heure, hein. Sara sourit tout de même, malgré son stress et son agacement. Avec plaisir. Je prendrais bien un mojito s'il vous plait. A la framboise si vous avez. Dans le genre compliqué, la palme d'or devrait lui être décernée. Le serveur prit commande en lui affirmant qu'il était possible de lui mettre de la framboise dans son mojito et partit en cuisine la laissant seule avec quelques petits gâteaux apéro. C'est mou ça! grimaça-t-elle après avoir enfourné un bon paquet de gâteaux dans sa bouche. Beurk! Quelle goinfre celle là. Et en plus elle se plaint. On comprend pourquoi madame est encore célibataire.

Quelques secondes plus tard à peine, Nolhan fit son apparition dans le bar, apparition que Sara ne manqua pas de remarquer. Bien sapé, bien coiffé, du Nolhan tout craché. Beau gosse, faut l'avouer. Mais tellement agaçant. Elle lui fit signe de la main, un brin agacée, comme d'habitude et vit qu'il ne l'avait même pas remarqué. Eh bien qu'il se débrouille. Elle se voyait mal se mettre debout sur sa chaise pour lui faire signe. Elle fit mine de regarder ailleurs, genre je m'en foutiste. Elle commençait à avoir l'habitude de passer ses soirées avec lui. Et honnêtement, si elle aurait voulu s'en passer il y a de ça un an, aujourd'hui, elle doit avouer qu'elle l'apprécie, enfin elle essaye et pour l'instant aucun échec. Il s'avance alors vers elle et une fois à sa hauteur, il posa sa main sur l'épaule de la belle pour lui montrer qu'il était bel et bien là. « Tu es seule ? » Euuh, comment lui expliquer que... ouais. Belle et bien seule. Comme d'habitude quoi. Elle leva la tête vers lui et haussa les épaules en désignant les deux chaises vides Comme tu peux le constater. Nolhan reçu alors un message provenant du couple d'empaffés qui leur annonçait leur absence! Purée, ces deux là n'allaient pas s'en sortir si facilement. Bandes de lâcheurs. Bandes de traitres. Oui, parce qu'elle savait bien ce qu'ils avaient en tête les deux loustiques. Et ils n'allaient pas s'en tirer comme ça. La prochaine fois qu'elle les verraient, elle leur ferait bien comprendre de quel bois elle se chauffe. « Je t'offre quand même un verre, ou tu veux rentrer chez toi? » Demanda-t-il assez embêté en vu de la situation. Mais ce n'était pas contre lui, qu'elle en avait mais plutôt contre ses soit-disant amis. Elle leva les yeux au ciel en soupirant mais fut couper par le serveur qui venait lui apporter son mojito framboise. Tenez mademoiselle votre mojito. Elle sourit au serveur et porta son attention vers Nolhan lui faisant signe de s'asseoir. Ce qui voulait dire qu'elle n'était pas contre boire un verre avec lui. Je vous ai pas attendu. Attends, c'est moi qui paye. Si c'est toi, j'aurais trop l'impression que c'est un rendez-vous galant, et c'est loin d'en être un. Tu ne réussiras jamais à me mettre dans ton lit et surtout pas à me briser le coeur. Heuu, ouais. Et sinon en plus méchant ça donne quoi ? Elle prit alors son porte-monnaie et regarda le serveur qui prit la commande de Nolhan. A ce moment là, elle s'en était voulue d'avoir parlé ainsi au jeune homme, surtout qu'il n'avait pas été désagréable avec elle. >Mais bien trop fière pour s'excuser, elle faisait comme ci de rien était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (r.) come as you are.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(r.) come as you are.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: west side phoenix. :: Phoenix Inn-