AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 a day in phoenix ☸ (r. elwyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 74
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Lun 30 Déc - 13:15

Il y a des jours comme ça où rien ne va. Mais si l'on prend l'exemple de Sara, nous pouvons en déduire que sa vie est remplie d'embûches. Non non, je n'exagère pas. Cette fille n'a vraiment pas de chance et elle le sait. Elle fait pour que tout se passe pour le mieux, mais en vain. LA galère du jour! La cafetière en panne... Et si ce n'était que la seule, ça irait. Cait', je crois qu'on est bonnes pour racheter une cafetière! Cheveux parfaitement coiffés en queue de cheval, lunettes de vues sur les yeux. Lunettes qu'elle ne porte que très rarement, mais pour le boulot, ça fait plus sérieux parait-il. Brefouille. Pas de café ce matin. Tant pis, elle le prendra au travail, c'est pas un drame de partir sans boire de café tout de même. Elle prit ses clefs, mit son manteau et descendit les escaliers deux par deux après avoir dit bonne journée à Cait', parce que oui elle était légèrement à la bourre. Une fois arrivée à sa voiture, elle l'ouvrit et s'installa sur le siège conducteur, logique en même temps. Et là. Le néan. Rien, nada. Même pas un petit bruit qui pourrait lui donner un petit espoir de partir. Forçant sur la clé, elle espérait au moins entendre un léger bruit de moteur. Elle aurait même préférée voir sa voiture fumer. Mais là rien. Comme si elle n'avait plus de pile. La poisse! Tu l'a dit bouffie. D'un geste délicat, oui oui on la connait bien, rhumm, elle ouvrit la portière et souffla un bon coup. Surtout ne pas s'énerver. C'est pas comme ci j'embaucher dans [...] Jetant un coup d'oeil à sa montre, elle venait de réaliser qu'elle était déjà en retard de dix minutes. Sachant qu'il lui fallait au moins un bon quart d'heure pour se rendre sur son lieu de travail. Bref, quand tu as la poisse, tu l'as jusqu'au bout. Ce qu'elle déteste par dessus tout, c'est être en retard au travail. Enfin c'est ce qu'elle déteste, mais elle est toujours en retard. 8h15!! J'ai pété le record là. Allez ma poule, démarre. Me lâches pas maintenant. Surtout un jour de réunion! Elle souffla alors un bon coup et tenta une nouvelle fois de démarrer. Toujours rien. Étonnant qu'elle soit toujours aussi calme. Cela devenait presque même inquiétant. Humm, non j'ai rien dis. Elle donna alors un gros coup sur le volant et y déposa sa tête en marmonnant. Fais chier! Impossible de demander à Cait' qu'elle lui prête sa voiture étant donné que la sienne était au garage à ce moment là. Pas d'bol cocotte. Néanmoins, ayant été bien élevée. Elle passa un bref coup de fil au travail pour les informer de son retard. Comme s'ils l'avait pas vu. Soulignons tout de même le bon geste. Et puis, ce n'était pas comme si ils n'étaient pas habitués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 312
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013
Age : 21
Localisation : Derrière...... Toi 8D

MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Lun 30 Déc - 18:34

Il ne faisait pas très chaud, ce n’était pas étonnant après tout. On était en hiver et vous savez ce que ça veut dire être en hiver ? Qu’il y aurait de la neige, qu’on partirait skier, faire des bonhommes, faire de la luge etc etc.. Ouais bon non, fallait peut-être mieux d’oublier ces genres de trucs. Ce qui était encore mieux, c’était de se payer les vacances pour. À Phoenix, ce n’était pas du tout ça. Il faisait toujours beau, mais il faisait froid. Enfin pas très très froid. Bref, pour résumer le tout, j’avais passé la nuit dehors. Oui toute la nuit dehors, dans le froid. En compagnie d’un hot dog en début de soirée et ensuite.. Bon, je n’allais tout de même pas mentir, j’ai passé la moitié de la nuit. Étant donné que j’avais eu des légers soucis avec un policier qui n’avait pas aimé me voir dans un café, à boire tranquillement mon chocolat et en fumant un paquet de cigarette, restant à ma place pendant des heures. Genre Big Elwyn is watching you. Ce qui était légèrement le cas. On m’avait passé un dossier sur une sale d’affaire de famille, un enfant aurait fugué et aurait été ‘’ enlevé ‘’ de son plein gré. Je l’avais trouvé deux jours après, avec un homme qui semblait vraiment l’apprécier. J’avais passé toute ma journée à les filer et ensuite ils étaient entrés chez eux. Après bon, je ne voulais pas perdre leur trace et je voulais les examiner afin de trouver une bonne tactique d’approche. Enfin bref, j’avais passé presque le trois quart d’une journée (et nuitée) à les suivre. J’étais donc rentré chez moi dans les alentours de 5h du matin.

Après une bonne petite sieste, une douche, un ventre à nourrir. Je me préparais à nouveau pour retourner là-bas. J’espérais qu’il n’y avait pas encore le même policier qui trainait là-bas et qui me reconnaîtrait. Enfin, y avait peu de chances. Je buvais rapidement ma tasse de café, la déposait sur le comptoir de ma cuisine. Sans ranger comme d’habitude… Je mis mon écharpe. Pris donc mes clefs, mon sac, mon casque de moto. J’avais veillé à fermer la porte de mon appartement et j’avais pris un ascenseur. Flemme monstre de descendre les escaliers… Je regardai le plafond de l’ascenseur et fredonnai légèrement un air que j’aimais bien. Les portes s’ouvrirent me laissant l’accès au garage des résidents, je sortis sans plus tarder. Je regardai l’heure. Il était 8h09. Je n’avais pas eu de mal à retrouver ma moto. Quand je me dirigeai vers mon véhicule, je vis une jeune arriver à sa voiture qui au passage était plutôt jolie ( la voiture hein..). Elle monta, pendant que moi j’ouvris mon sac pour vérifier une fois de plus si je n’avais pas oublié quelque chose qui pourrait être important. Je relevai mon regard vers la voiture qui n’émettait aucun bruit de démarrage.. Mouais, sans doute que la propriétaire était en train de se préparer quelque chose comme ça. Je haussai les épaules et je fermai mon sac, je pris donc mon casque. À ce moment-là, je stoppai mon geste en la voyant ouvrir sa portière. Je fronçai les sourcils, y avait sûrement un problème. Je regardai la portière ouverte, je mis mes gants tranquillement. Au moins moi, je n’étais pas en retard. Pourquoi pensais-je à ça ? Parce que la réaction de la jeune femme me laissait penser qu’elle était sûrement en retard pour son travail. Généralement les gens ayant un emploi fixe, commençaient à 8h. Et il était.. 8h18. Aussi, elle avait parlé toute seule. J’esquissai un léger sourire amusé, il y avait rien d’amusant dans tout ceci… Pourtant je ne pouvais pas m’empêcher de sourire, parce que c’était légèrement drôle que je me retrouvais peut-être être la seule personne à pouvoir l’aider.

Bon allez Elwyn.. Fait preuve de bonté en aidant cette pauvre voisine. Je soupirai par la bonne conscience qui semblait me parler, je pris mon sac et laissai ma moto tel qu’elle était. Je me dirigeai vers la voiture, casque en main. Plus je m’approchai vers sa portière ouverte, plus il me semblait qu’elle était en train de téléphoner pour signaler son retard (qui avait raison ?). Je m’inclinai légèrement pour voir de qui il s’agissait en voulant lui faire signe s’il y avait un probl…. Merde. Je me retournai, levant les deux mains et je m’éloignai de la voiture. «  Je n’ai rien touché. » préférai-je prévenir. « J’allais toquer à la portière, mais je n’ai rien touché. » ajoutai-je, toujours le dos tourné. Je grimaçai légèrement, fais chier. Pourquoi parmi tout les habitants de l’immeuble je tombais sur la blonde gueulante ? Hein ? Pourquoi moi déjà ? En tant que ''bon voisin'' et aussi.. Pour une fois que j’avais une âme charitable j’avais voulu l’aider. Et qu’avais-je eu comme remerciement ? Des injures et je ne savais pas si elle m’avait balancé quelque chose … Je ne le saurais pas.

Ouais, c’était aussi ma voisine de l’étage. Ma journée allait très bien commencer.


Dernière édition par Elwyn S. Halvey le Mar 31 Déc - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 74
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Lun 30 Déc - 19:32

Sara paraissait étrangement calme. Si cette supposée réunion était importante, elle la stressait depuis quelques jours déjà et au fond, elle était bien contente de ne pas y assister. Elle ne savait pas ce que son patron avait contre elle en ce moment, mais il n'avait pas l'air de la porter dans son coeur. Bref, c'est pas comme ci il était le premier à ne pas l'aimer. Remarquez, Sara a beaucoup d'amis, de vrais amis. A se demander comment et pourquoi ? Eh bien tout simplement parce qu'avec les gens qu'elle aime par dessus tout, elle pourrait faire n'importe quoi. Et malgré son sale caractère de cochon, elle pouvait donner sans limite et pensait même à ses êtres chers avant de penser à elle. Une fois qu'elle eut raccrochée, elle se rendit compte que quelqu'un s'apprêtait à partir comme un voleur, enfin il l'avait quand même prévenu qu'il n'avait rien touché! A se demander si elle ne faisait pas peur aux inconnus aussi. Non mais sérieux, elle va pas le bouffer quoi. Elle se leva de son siège et accourra derrière l'homme qui tentait de partir. « J’allais toquer à la portière, mais je n’ai rien touché. » Dit il tout en tentant de s'en aller. Mais bordel, reviens. Il est nul lui ou quoi ? Elle accourra derrière lui, comme je vous disait Hey, mais attendez quoi, j'ai besoin d'aide! Partez pas comme ça. Puis elle l'agrippa par la manche et se mit face à lui. Quoi! Lui ? Elle lui avait fait si peur que ça la dernière fois ? Quoi qu'elle n'avait pas été aimable, non pas du tout. Bon en même temps, il avait quand même failli inonder l'immeuble. Elle croisa ses bras et fit une grimace assez narquoise Tiens, mais c'est mon mario bross préféré! Le plombier des bacs à sables.

Bon bon bon... ils étaient tous les deux, seuls... il n'y avait que lui dans cette rue pour l'aider, alors peut-être qu'il n'était pas fort en plomberie, mais en mécanique, sait-on jamais ? Ça valait bien le coup de tenter non ? Elle se racla doucement la gorge et lui dit Avouez que vous êtes un âne en plomberie! Mais je suis sur que vous saurez m'aider. Soit regarder ce que ma voiture pourrait bien avoir, soit m'amener au boulot, mais je préfère la première option. [...] En ce moment, j'ai plus envie de rester clouée au lit avec 40° de fièvre plutôt que d'aller bosser, donc s'il vous plait. Aidez moi. Promis, si ça foire je ne m'en prendrais qu'à moi même. Enfin, vous en prendrez surement pour votre grade aussi, mais sans les insultes. Bha, ouais t'as cas te mettre à genoux aussi, tant que tu y es. Ce qui n'est vraiment pas son genre. Mais sa titine, elle y tient plus que tout. Ah, là là elle est belle la jeunesse! Pauvre trimarde va! Surtout t'escuses pas pour la dernière fois, morue va!
Oui, nous on en profite, parce qu'elle entend pas ce qu'on dit, niark niark! Morue, sale blondasse, grognasse! T'es chiche de le faire toi ? Allez chiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 312
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013
Age : 21
Localisation : Derrière...... Toi 8D

MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Lun 30 Déc - 21:01

Bon à vrai dire. Cette voisine, c’était un cas à part. J’avais peut-être tendance à exagérer, mais vous allez voir que non. La dernière fois que je l’avais vue, elle m’avait demandé si je pouvais lui donner un coup de main. Apparemment j’aurais pu refuser ce jour-là, parce que bon la plomberie et moi, ça faisait presque deux. ‘fin bref, j’avais pas pu refuser d’aider ce jour-là et je ne savais pas ce qui m’avais prit. J’avais cru que ça pouvait être facile, mais en fait non. ‘fin bref. Au moment où je m’étais retourné, juste pour maintenir mes distances par rapport à la jeune femme. «  Hey, mais attendez quoi, j’ai besoin d’aide ! Partez pas ! » Je n’avais pas excepté qu’elle allait tout de même courir vers moi et qu’elle allait me toucher à la manche. Quand elle se mit face à moi, je reculai d’un pas assez rapidement, elle me lâcha donc. À en voir sa tête, elle ne s’y était pas attendue à retrouver son soi-disant mario broSS préféré. Je haussai un sourcil à cette remarque qui ne m’avait forcément pas plu. Je n’en fis quand même pas la remarque. Je soupirai montrant que je n’étais pas content de me retrouver à nouveau ‘’piégé’’ avec cette jeune blonde-dont-je-ne-savais-pas-encore-son-nom-et-c’était-mieux-ainsi. Hm.. Surnom un peu trop long à mon goût…! J’trouverais bien mieux par la suite… Non, mais, qui aurait vraiment voulu l’aider après avoir vu la façon dont comment elle m’avait remercié pour l’autre fois - même si j’avais peut-être manqué d’inonder son appartement mais merde quoi… «  Avouez que vous êtes un âne en plomberie  ! » Là j’allais quand même pas laisser passer ça - même si c’était vrai. Mais elle ne me laissa pas le temps de réagir «  Mais je suis sûre que vous saurez m’aider. Soit regardez ce que ma voiture pourrait bien soir, soit m’amener au boulot, mais je préfère la première option. » «  Ouais moi aussi je préfère la première option… » fis-je en haussant les épaules et en soupirant en même temps. Et merde. Qu’est-ce que je foutais..? Elle tenait malgré tout à me faire confiance à propos de la voiture, c’était ce qu’on appelait une seconde chance ? Non. Honnêtement non. Ce n’était pas une seconde chance, mais un manque de choix. J’étais la seule personne qui pouvait l’aider - d’où le pourquoi moi. Je lui tournai le dos pour me diriger vers sa voiture, déposant mon sac au passage juste à côté de la portière ouverte. Je pouvais entendre la suite de ses commentaires: « En ce moment, j'ai plus envie de rester clouée au lit avec 40° de fièvre plutôt que d'aller bosser, donc s'il vous plait. Aidez moi. Promis, si ça foire je ne m'en prendrais qu'à moi même. Enfin, vous en prendrez surement pour votre grade aussi, mais sans les insultes. » «  C’est bon je vais vous aider… » fis-je dépité. Elle n’était pas croyable cette fille-là. Elle me demandait de l’aide une fois, me mettait dehors au moindre faux pas, puis ensuite me demandait à nouveau de l’aide et qu’allait-il se passer à la fin ? « Vous travaillez dans quoi ? » fis-je dans mon plus grand naturel, ma main sur la portière déjà ouverte m’apprêtant à m’installer. C'était peut-être bien de savoir ce qu'elle faisait pour ne pas vouloir aller bosser. Je m’installai dans sa voiture sur le siège conducteur et tentais de la faire démarrer, les clefs étant déjà installées. Mais rien ne venait. Je laissais échapper un «  Ah… » mystérieux. Je ne tentais pas de faire un deuxième essai, je sortis de sa voiture en prenant ses clefs. « Tenez. » fis-je en lui rendant ses clefs. « Votre voiture est très très très très très très très..Malade. » hein quoi ? Ouais je me fichais légèrement un peu d’elle. Après tout une légère pointe d’humour ne faisait pas de mal. Quoique, ce n'était pas vraiment de l'humour. « J’ai bien peur qu’elle ne pourra pas redémarrer aujourd’hui si elle ne passe pas chez le garagiste ou si on ne la recharge pas à bloc. La batterie est morte. » fis-je en me grattant le front et en grimaçant légèrement. « Je pense que tout le monde l’aurait remarqué. » je sous-entendais qu’elle n’avait pas besoin de mon avis pour savoir si la batterie était morte. peut-être qu’elle avait eu besoin d’un second avis. En tout cas, elle l’avait eu.


Dernière édition par Elwyn S. Halvey le Mar 31 Déc - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 74
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Mar 31 Déc - 0:24

Apparemment, il n'avait pas l'air de porter la blonde dans son coeur et on comprenait pourquoi. Cette femme était plus qu'invivable et on s'est toujours demandé comment Caitlin pouvait la supporter. Elle lui trouve toujours des qualités, mais nous personnellement nous n'en voyons aucune. Enfin bref, il avait accepté de l'aider. Quel brave garçon, quel garçon courageux. Il pensait vraiment qu'elle resterait aussi calme qu'un petit agneau ? Il ne la connaissait pas, cela se voyait. «  Ouais moi aussi je préfère la première option… » La blonde grimaça discrètement. Non mais quoi, il aurait pu être plus galant. Bref, elle ne dit rien mais n'en pensait pas moins. Quelle ordure ce type! Enfin c'est ce qu'elle pense elle, parce que nous, on le plaint plutôt ce garçon.
Il se mit alors assez rapidement en place, déposant son sac à côté de la portière. Elle lui prit alors et lui mit sur le siège conducteur tout en lui disant d'une voix toute mièleuse Il va se salir, je le mets sur le siège Ce ton aussi doux devait cacher quelque chose. Pour l'instant, tout allait bien. Il ne fallait pas se plaindre. « Vous travaillez dans quoi ? » S'il y a bien une chose que Sara n'aime pas, c'est parler d'elle. Se confier. Biensur elle passe pour une mégère, pour une insatisfaite de la vie. Mais elle est tout le contraire. Ils ne sont pas assez proches pour qu'il le sache c'est tout. En attendant, elle préférait passer pour ce qu'elle n'est pas plutôt que de raconter sa vie. Surtout parler de son travail. En ce moment ce n'était pas la joie, mais soit, il voulait savoir, elle ne va pas déjà le renvoyer sur les roses. Elle s'adossa contre le mur, le regardant faire. Mmh, assez sexy dans son genre. Elle aimait beaucoup les hommes doués en mécanique. Mais ne nous emballons pas, il n'avait encore rien touché. Assistante sociale. Mais, franchement si ça ne vous dérange pas, j'ai pas envie d'en parler plus que ça. Et vous, vous faite quoi ? Disons qu'en ce moment elle s'occupait d'un dossier pas facile du tout. Un dossier très prenant, mais qui l'attristé malgré elle. Attouchement sur enfant... quelque chose qu'elle avait subit étant plus jeune, rien d'aussi grave que cette pauvre gamine, mais ça lui rappelait cela. Et cela l'avait touchée plus qu'elle ne l'aurait voulue. Mais elle ne pouvait pas laisser cette gamine et sa mère en plan, il fallait qu'elle agisse au plus vite. Purée, que cette histoire la bouffe, la ronge...

Après un essai, le verdict tombe. La batterie est morte. Purée comme ci c'était le moment quoi, merde à la fin. Plus rien n'allait. L'évier bouché, la cafetière, la voiture! Et puis quoi encore ? Elle se mit alors à se ronger un ongle tout en lui demandant Et ça coûte cher de faire ça ? J'suis pas une spécialiste, enfin j'ai perdu l'habitude... Bref, pas grave. Je vais aller bosser en vélo, m'en fiche je suis déjà en retard donc bon. Et le merci ? Elle reprit alors ses clefs, referma sa voiture après lui avoir rendu son sac et lui lâcha un bref sourire en le remerciant Merci de l'aide en tout cas. C'était mieux que la dernière fois. Ah ben dis donc! Du projet miss Flemings. Puis elle lui tendit la main pour qu'il la serre. Une vraie coincée celle là. On t'a pas dis de lui faire la bise, mais merde t'es pas un mec quoi, le serrage de main. Pff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 312
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013
Age : 21
Localisation : Derrière...... Toi 8D

MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Mar 31 Déc - 10:01

«  Assistante sociale. Mais, franchement si ça ne vous dérange pas, j’ai pas envie d’en parler plus que ça. Et vous, vous faites quoi ? » J’esquissai un léger sourire, un faux sourire. Y avait la question piège dans ceci. Elle ne voulait pas parler d’elle, ça tombait bien, moi non plus je ne voulais pas trop parler de moi. « Je travaille sur les dossiers des gens, je les cherche, je les trouve… » je haussai les épaules. « Je suis détective privé. » j’aurais peut-être pas dû dire ça. Elle pouvait maintenant se méfier à tout prix, ne pas vouloir me donner son prénom et son nom afin d’éviter que j’enquête sur son dossier, que je me permette de fouiller dans sa vie privée. Fouiller dans la vie privée des gens en lisant des simples lignes d’un dossier, c’était ce qu’il y avait de plus addictif et de plus intéressant. J’aimais ça, j’adorais mon métier. Je la regardai rapidement, elle était adossée contre le mur. C’était bien la première fois que je la voyais avec des lunettes… À vrai dire c’était la seconde fois que je la voyais. Alors bon. Je ne la connaissais pas assez. En tout cas, cette jeune femme était une assistante sociale. Hm.. Ouais c’était un métier qui pouvait pas être joyeux par moment. Tout comme détective privé. J’étais des fois amené à des affaires limites tordues, peut-être bien plus tordues que les siennes.

Après lui avoir donné mon verdict, avec mon casque de moto à la main. Elle se mit à ronger un ongle, comme si elle venait d’apprendre la mauvaise nouvelle par un médecin. Genre j’étais le médecin qui annonçait à la mère que son fils ne pouvait plus marcher un moment parce qu’il se retrouvait dans une situation de paralysie. «  Et ça coûte cher de faire ça ? » je secouai la tête en fermant instantanément les yeux pour lui répondre négativement que non, cela ne coutait pas cher pour faire ça. « J’suis pas une spécialiste, enfin j’ai perdu l’habitude…Bref, pas grave. Je vais aller bosser en vélo, m’en fiche je suis déjà en retard donc bon. » je soupirai face à cette remarque. «  Y a aussi une autre solution pour régler ça. Faudra recharger la batterie avec celle d’une autre voiture. » je regardai autour de moi et grimaçait légèrement «  et…. Y a pas de conducteurs dans les alentours. » celle de ma moto ? Non non. J’en avais besoin moi. Et puis je ne pensais pas que ça pouvait marcher avec la voiture. « Pourquoi ne prendriez vous pas un métro. Y a une ligne pas loin d’ici et qui pourra sûrement vous mener à votre travail. » fis-je en mettant mon sac qu’elle m’avait rendu à mes épaules - elle était attentionnée par rapport à mon sac tient… Je la regardais fermer la voiture et me sourit, «  Merci de l’aide en tout cas. C’était mieux que la dernière fois. » je lui rendis le même sourire et prit sa main pour la serrer quelques secondes. Quand nos mains se séparèrent, je ne pus pas m’empêcher d’ajouter: « Ce n’était pas de ma faute la dernière fois. Ce n’était pas moi qui ai bouché l’évier et si vous m’aviez laissé continuer, j’aurais peut-être réglé aussi le problème. » Elle ne m’avait pas laissé l’occasion que je lui réponde à son âne en plomberie. Bon sang El’ pourquoi fais-tu donc ça ? Ne ramène pas un sujet fâcheux sur le plateau !


Dernière édition par Elwyn S. Halvey le Mar 31 Déc - 18:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 74
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Mar 31 Déc - 13:58

Ok ok, un détective privé. Sara arqua un sourcil et lui dit Ouah! Bon d'accord, j'ai bien fais de ne pas trop m'étaler sur le sujet de mon travail alors. Bon ce n'est pas comme ci c'était une escroc, mais bon. Déjà qu'en temps normal elle n'aime pas trop parler d'elle, mais en plus à un détective, non merci.

Y aller en vélo ne pouvait pas lui faire de mal, oh non surtout pas. Elle avait perdue l'habitude depuis qu'elle avait sa voiture, genre une bonne quinzaine d'années quoi, du coup, le vélo, pff. Mauvaise idée si on y réfléchit bien. «  Y a aussi une autre solution pour régler ça. Faudra recharger la batterie avec celle d’une autre voiture. » Ouais bhé, si t'en trouve une tu lui fais signe. La journée avait déjà mal commencée pour la belle, alors les blagues de mauvais goût non merci. Elle arqua un sourcil tout en regardant autour d'elle. Le néan. «  et…. Y a pas de conducteurs dans les alentours. » S'est-il rattrapé de dire, surement en voyant la sale tronche qu'elle faisait. Elle souffla un long moment lorsqu'il lui parla des métros. Sachant qu'elle est claustrophobe et qu'elle ne supporte pas la foule. Oui, oui elle n'avait décidément rien pour elle celle là. M'enfin, elle garda le silence et le remercia en lui tendant la main. Main qu'il empoigna légèrement. Oui, elle restait tout de même une femme. Il ne tarda pas d'ajouter une fois les mains relâchées « Ce n’était pas de ma faute la dernière fois. Ce n’était pas moi qui ai bouché l’évier et si vous m’aviez laissé continuer, j’aurais peut-être réglé aussi le problème. » Si tout pouvait bien se passer, ce ne serait pas marrant. Elle fronça les sourcils, mit ses mains sur ses hanches ( à elle biensur ) et lui dit avec une tête qui en disait long. Genre, elle aurait des mitraillettes à la place des yeux, il serait mort depuis bien longtemps. Vous vous fichez de moi ? C'est vous qui avez voulu faire le beau en faisant des choses que vous ne maîtrisez pas. Alors ne me rejetez pas la faute dessus. Vous êtes un incapable, c'est pas ma faute. Dit elle en le pointant du doigt comme ci elle voulait lui crever les yeux. Non mais elle l'avait vraiment amer. Pour qui il se prenait lui ? En fait, ce qu'il cherchait c'était l'embrouille. Ah bha, il allait la trouver. Non calme toi Sara, ne t'énerves surtout pas. Dur dur de la canaliser celle là. Elle tenta difficilement de se calmer, mais en vain. Elle soupira et lui dit Franchement, je n'ai aucune envie de me prendre la tête avec quiconque aujourd'hui. Si vous voulez on remet ça à demain. elle marqua un long silence, puis leva sa main en guise d'aurevoir comme épuisée de cette journée qui avait mal commencée. Merci de votre aide Mario... Puis elle baissa la tête d'un air fatigué et marcha vers l'entrée, enfin pas vraiment vers l'entrée de l'immeuble étant donné qu'elle tapa dans la moto de Elwyn et la fit tomber. Elle se stoppa net et vit ce qu'elle venait de faire. Prise de panique, elle porta sa main à sa bouche. oups...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 312
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013
Age : 21
Localisation : Derrière...... Toi 8D

MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   Mer 1 Jan - 15:59

Cette fille, cette blonde là, celle qui portait des lunettes à son nez et tout. Je pouvais l’apprécier. Je ne pensais pas que je l’apprécierais à l’avenir. Et j’étais carrément sûr qu’elle n’avait pas de petit ami ou quelque chose dans ce genre là. Je le savais parce que j’avais eu l’occasion d’entrer dans son appartement et il y avait rien qui pouvait montrer qu’il y avait une présence d’un homme dans l’appartement. Donc, je pouvais en déduire qu’elle n’a.. Mais pourquoi étais-je en train de penser à ça alors que je n’en avais cure de sa vie. Carrément, je n’avais rien à faire de sa vie. Elle ne m’intéressait pas. Et puis merde hein. Tout ça pour ne pas dire que j’avais pas pu dégoter son nom et prénom.. Boaf, ça n’allait pas être compliqué hein. Il me suffira de voir dans la boite à lettre ou à la sonnerie, y aurait son prénom et son nom. Bref, ce serait pas sorcier. En même temps elle savait que j’étais un détective privé… Elle n’ira sûrement pas me faciliter la vie et j’en ferais sûrement de même. Quand j’avais commencé par l’attaquer avec un sujet qui fâchait assez, je haussai un sourcil en la voyant très très scandalisée par ce que je venais de dire. Elle aurait pu postuler pour aller dans un théâtre parce que franchement, elle jouait bien son rôle de la jeune femme qui n’avait rien fait. « Vous vous fichez de moi ? C’est vous qui avez voulu faire le beau en faisant des choses que vous ne maîtrisez pas. Alors me rejetez pas la faute dessus. Vous êtes un incapable, c’est pas ma faute. » fit-elle en me pointant du doigt. Je croisai les bras, tenant mon casque et je ne pouvais pas m’empêcher de laisser échapper mon rire et mon expression digne d’un mec qui a l’impression qu’on se foutait de sa gueule. « C’est plutôt à moi de dire ça, c’est vous qui vous vous foutez de moi là. C’est vous qui avez tambouriné à ma porte pour supplier — Oui je dis bien supplier — mon aide. Et vous avez eu besoin d’un bouc émissaire — moi — pour rejeter la faute. Parce qu’à la base là maintenant… Vous auriez pas accepté mon aide, même si vous n’aviez pas eu le choix. » fis-je en faisant bouger mes bras dans tout les sens. Qui voulait montrer sa voiture, elle.. Bref vous avez compris.

Ouais bon. Les disputes, c’était pas vraiment nouveau pour moi. Mais c’était chiant quoi, je perdais légèrement mon temps à tourner en rond avec elle. Surtout que merde quoi. J’avais du boulot à faire là ! En tout cas, ce ne serait pas moi qui cèderait. J’étais plutôt endurant à ce genre de conversation, parce que c’était ce que je ne cessais pas d’avoir quand j’étais à Chicago. « Franchement, je n’ai aucune envie de me prendre la tête avec quiconque aujourd’hui. Si vous voulez, on remet ça à demain. » « Hmhm.. Ouais ouais. .. » Je laissai une légère pause et je finis par soupirer venant de me souvenir que j’avais un travail à faire: la filature « C’est pas non plus le moment pour moi. » fis-je en regardant péniblement ma montre. «  Merci de votre aide Mario… » «  Je ne m’appelle pas Mario.. » fis-je en souriant légèrement au coin de mes lèvres. Je n’aimais pas le prénom Mario, enfin bon mieux fallait pas le dire parce que sinon elle va définitivement m’appeler comme ça. Elle marcha donc vers l’entr…Non mais attend, elle faisait quoi là ? Quand je la vis taper sur ma moto, j’eu pour réflexe d’avancer quelques pas avant de voir tomber. Là je la regardai, cette femme de malheur. La main devant la bouche, elle semblait ne pas l’avoir fait exprès. Du moins, c’était ce qu’elle voulait montrer. Pourquoi moi, j’avais la sensation du contraire, qu’elle avait réellement fait exprès ? J’écartai les bras et laissait échapper un « Sérieusement ?! » sans vraiment cacher ma légère colère dans ma voix. Ça je n’allais pas laisser passer. Je marchai directement vers ma moto, dépassant la jeune femme la frôlant presque. Je relevai mon véhicule et m’agenouillai pour vérifier si elle n’avait rien cassé ou rayé. Après un examen, je la regardai sans rien dire et je finissais par ajouter: « Donnez-moi une raison pour me dire que vous ne l’aviez pas fait exprès… » et une bonne raison que je ne trouve pas de représailles...Même si au fond de moi, j’avais la profonde conviction qu’elle avait fait exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: a day in phoenix ☸ (r. elwyn)   

Revenir en haut Aller en bas
 

a day in phoenix ☸ (r. elwyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Phoenix Team] Phoenix Aniversary 3
» recupérer des messages sur un pc formaté
» [C-K] AMV Phoenix Team Contest
» Cross [ God Phoenix, Eva Prod, 20eme JE, Exclu Akross, Master Phoenix, Phoenix Member, King Phoenix, Barrack Obama Phoenix]
» [Phoenix Team] Euphorium 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: east side phoenix. :: 44 Monroe-