AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (M) Vincent Cassel ■ The sins of the father are to be laid upon the children.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 77
◭ arrivé(e) le : 28/12/2013

MessageSujet: (M) Vincent Cassel ■ The sins of the father are to be laid upon the children.   Mar 31 Déc - 14:53

Royal P. Cole

ft vincent cassel.

► son âge. Quarante-sept ans - quarante sept années passées à décimer toute concurrence, ne se doutant pas une seule seconde que le serpent avait investi le nid et que c'est au sein de son sang qu'elle allait naître.
► son groupe. Au choix.
► son boulot.  PDG - oui, mesdames, messieurs. Saluez le maître. Monarque, il est la tête d'une pyramide aux bases bancales. Aux bases putrides. Société Cole Enterprise and Holdings. Du touche à tout - automobiles et investissements. Et blablabla.
► son caractère. Prêt à tout ? Royal est royal - son royal séant ne se dépose que sur les fauteuils les plus confortables. Le luxe est un costume qu'il porte comme une seconde peau comme cette amertume qu'il distribue à tout va. Le sarcasme qui vous les brise, vous brise. Royal - il est démesuré craint et respecté. Il est le lion qui se pavane, roi de sa jungle, empereur des savanes. Il siffle - on accourt. Tu comprends ? ? Alors, imagines bien à quel point il est mégalomane et que derrière ses sourires rassurants se cache l'enflure qui jauge. Silencieusement. Royal - royal est moqueur, royal est farceur. Suffisant - conquérant.  
► son histoire. Self-made man - parti de rien, il a construit un empire. De la misère à la profusion, il est conscient de tout - même de ce qui est microscopique mais, lorsque cela concerne ses rejetons, il devient vite aveugle. Malgré les répliques subversives et les regards glaciaux - il aime sa progéniture. C'est un padre - l'histoire est laissée à ton entière imagination. Saches simplement qu'il a deux fils : Gabriel ( 29 ans), Mika'îl ( 26 ans). Il est marié depuis plus de vingt-cinq ans à une salope qu'il a mis en cloque. Aujourd'hui Madame est respectable et respectée, elle fait partie du monde mais, jamais il ne lui a pardonné de l'avoir "piégé" et c'est bien pour cette raison qu'il n'en est jamais tombé amoureux et qu'il n'a jamais été fidèle.

► avatar négociable ? Bien sûr. Tant qu'il s'agit d'un acteur avec autant de prestance.  :siffle: Genre Olivier Martinez - lui et O'Pry ont le même shape de regard.
► pseudo négociable ? Hélas, non. Je sais " Royal" c'est handicapant mais, j'en parle tellement et, j'avoue que j'ai vachement déconné en lui filant un matricule pareil. Tu te sens d'endosser le rôle ?
► mot du créateur. Orthographe, conjugaison correctes. Tu comprent ? A part ça, présence respectable, c'est tout. Rejoins-moi, ose, mordicus. Ose. J'ai besoin de mon papounet pour lui briser les rotules - lui voler sa compagnie - lui faire payer d'être un père si castrateur, si décevant.  Arrow


How sharper than a serpent's tooth it is
To have a thankless child.


Mika’îl, ce sombre idiot – cet enfant à l’ingratitude si marquée qui le mènera certainement à sa perte. Royal le sent mais n’arrive toujours pas à identifier d’où vient la menace. Gabriel lui est loyal mais, son petit dernier, lui, lui il se métamorphose plus les jours passent en une entité vengeresse. A dire vrai, l’incompréhension règne entre les deux hommes – leurs egos entrent toujours en compétition mais face à son vieux loup de père, Mika’îl a encore du mal à imposer sa suprématie. Sa voix toujours étouffée par celle de son aîné Gabriel. Mika’îl les hait d’une force surnaturelle. Il n’apprécie pas l’hypocrisie de son père, ni même le manque de soutien de son grand frère. Il les considère souvent avec morgue et cynisme. Eux – ce sont les montagnes anciennes, obsolètes qui se dressent sur son chemin. De vieilles choses qu’il se doit de faire tomber. Pour atteindre Royal – il devra dégommer tous ses points faibles : son amante – si jeune, si fragile, Gabriel. La seule personne qui ait un tant soit peu droit à sa magnanimité reste encore sa conne de mère qui n’est qu’un pion sans valeur sur l’immense échiquier Cole et qui risque bien malgré lui de finir en dommage collatéral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M) Vincent Cassel ■ The sins of the father are to be laid upon the children.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comodo Mobile Security, un antivirus pour Android
» A Dangerous Method
» Divinity Original Sin : le RPG of the year selon Gamespot, on en parle ici !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: we found love.-