AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It's like a dark paradise [Leighann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 109
◭ arrivé(e) le : 30/12/2013

MessageSujet: It's like a dark paradise [Leighann]   Mer 1 Jan - 22:10

21 heures, The Wood :

« Vous ne devinez jamais qui j'ai vu dans le bar. »

La voix de Dave, le bassiste, communiquait une certaine surprise. « Qui ça ? » Je demandai sans relever la tête, occupé à faire les derniers préparatifs sonores avant chaque présentation. Nous faisions cela au tour de rôle. Il serait temps que l'on engage un technicien de son, râlait chacun des membres du groupe lorsque arrivait son tour. Moi, ça ne me dérangeait pas beaucoup, surtout que nous n'avions pas de quoi payer un employé à temps plein.

Un silence recueillit ma question. Mon regard interrogateur se posa sur Dave qui semblait surpris de me voir. Il détourna les yeux avec un haussement d'épaules indifférent. « Oh, personne.. Une vieille connaissance. » Je n'insistai pas, habitué au comportement parfois absurde de mon ami. Je retournai au travail, ratant par ainsi le regard de détresse qu'échangèrent mes deux collègues. Me penchant vers la batterie, je maudis l'habituel manque de ponctualité de Zack, parce que ce n'était pas censé être mon travail.  

« Les enfants, c'est bientôt à nous. » Une claque dans le dos faillit m'expédier sur les cymbales. Je grognai de dépit, adressant un majeur expressif à Zack, mon meilleur ami d'enfance et leader du groupe. « T'es en retard. » Un rire portant fut sa seule réponse. Je me surpris à rire aussi. Son humeur, souvent joyeuse, avait toujours été communicative. Zack était un excellent manager. Il savait nous motiver comme personne et n'hésitait pas à user de sa voix la plus grave pour nous sermonner quand il nous arrivait de nous relâcher. Il était notre cadet mais se comportait avec nous comme un papa poule. Je crois qu'il aimait bien son rôle de leader et le prenait très à coeur.

Comme d'habitude, les coulisses résonnaient de nos voix et nos blagues. Une belle manière de déstresser avant chaque montée en scène. Le trac est un phénomène auquel même le plus grand orateur ne peut y échapper.. Nous avions notre méthode pour le maîtriser. Certainement, l'avant-spectacle avait toujours été un de mes moments favoris.

Je revêtis mon masque de scène et suivis mes collègues. Les rideaux s'écartèrent. La salle n'était pas totalement comblée mais c'était très satisfaisant. Plusieurs habitués étaient là et B.O.S.S allait être à la hauteur de leurs attentes.

M'appropriant le micro avec l'aisance d'un habitué, je m'exclamai, couvrant l'assemblée d'un regard chaleureux : « Hey tout le monde ! Ca va bien, dites-moi ? » Une ovation sonore accueillit mes mots de bienvenue. Un sourire charmeur se glissa sur mes lèvres.

Le show commença et comme à chaque fois, j'oubliai tout. Je m'oubliai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

I could be your perfect disaster you could be my ever after

◭ messages : 333
◭ arrivé(e) le : 25/11/2013

MessageSujet: Re: It's like a dark paradise [Leighann]   Ven 3 Jan - 1:59




I got everything, and everything is mine to lose
But I don't want anything but you.
Il était près de dix-neuf heures trente lorsque Leighann rentra chez elle. Elle avait passé le début de la soirée en compagnie d'une amie au restaurant. Celle-ci lui avait proposé de sortir plus tard mais Leighann avait poliment refusé son invitation, ne se sentant pas vraiment d'attaque pour sortir. Elle était donc rentrée chez elle, décidée à passer la soirée en pyjama devant la télévision. Activité qu'elle pratiquait beaucoup trop souvent ces derniers temps, alors qu'avant, elle était du genre à passer le moins de temps possible chez elle. Là, elle noyait son chagrin avec du chocolat et des films à l'eau de rose. Elle se trouvait de plus en plus pathétique. Il fallait vraiment qu'elle arrête de s’apitoyer sur son sort. Après tout, c'était sa faute si elle se retrouvait aujourd'hui dans cette situation. Elle avait été stupide et elle avait complètement gâchée sa relation avec Calvin. Pas une seule seconde ne s'écoulait sans que Leighann ne regrette la réaction qu'elle avait eu lorsque Calvin lui avait fait sa grande demande. Il fallait vraiment être idiote pour refuser de se marier avec un homme si parfait que lui. Il fallait être idiote de refuser une demande en mariage tout court, alors que c'était le rêve de tant de jeunes femme. Leighann ne comprenait pas ce qui avait bien pu se passer dans sa tête à ce moment-là. Elle s'était imaginée une scène du genre des millions de fois dans sa tête, elle rêvait d'un scénario parfait et lorsqu'elle l'avait finalement eu, elle avait été incapable de prononcé le moindre mot, elle était restée bouche-bée et la meilleure option qu'elle avait trouvé avait été de ne rien dire et de prendre la fuite. Si il y avait eu des nominations pour la pire réaction à une demande en mariage, elle aurait très bien pu gagner un prix.

Avant de s'installer devant la télévision, Leighann jeta un coup d'oeil à facebook. Un statut d'un de ses bars favoris, the wood, mentionnait que Calvin et son groupe allait y jouer ce soir là vers 21h30 comme à l'habitude. Leighann n'avait pas mis les pieds dans ce bar depuis leur rupture et l'idée folle de s'y rendre ce soir lui traversa l'esprit. Elle avait terriblement envie de voir Calvin, mais elle n'osait pas. Elle ne voulait pas lui faire encore plus mal. Mais ce soir là, elle avait décidé sur un coup de tête de se rendre au bar, mais pas dans l'intention de lui parler, elle ne se sentait pas encore prête à affronter tout ça. Avant de partir de chez elle, elle pris soin de se changer. Elle revêtit un jeans légèrement déchirés à certains endroits avec une chemise blanche ainsi que son manteau fétiche, un petit blouson de cuir noir. Elle laissa tomber sa chevelure blonde sur ses épaules, retoucha un peu son maquillage et quitta enfin son appartement. Une vingtaine de minutes plus tard, Leighann était là, devant la porte du bar. Son coeur se serra lorsqu'elle mit un pied à l'intérieur et elle fut envahie par la nostalgie. C'était ici que tout avait commencé. Elle se souvenait exactement ou elle était assise la première fois qu'elle avait aperçu Calvin. Pendant quelques secondes, la belle hésita à faire demi-tour et à rentrer chez elle, mais  l'ambiance la poussa à rester. Le spectacle allait bientôt commencer et la foule était impatiente d'accueillir le groupe. Leighann alla s'asseoir tout au fond, près du bar. Elle ne voulait surtout pas que Calvin remarque immédiatement sa présence. Elle commanda une vodka-canneberges qu'elle avala presque d'un seul coup. Elle était fébrile. Les cris de la foule résonnèrent dans la salle et le groupe fit son entrée sur scène. Le coeur de Leighann ne fit qu'un tour, c'était si plaisant, mais oh combien douloureux de le revoir. Il n'y avait que lui qui arrivait à provoquer de telles émotions chez elle. Comme au tout début, elle était incapable de le quitter des yeux.  À ce moment-là, elle aurait tout donner pour pouvoir tout effacer et recommencer à zéro. Mais elle savait très bien que c'était impossible et qu'elle devrait affronter la réalité.

© charney


_________________
We were thinking we would never be apart. With your name tattooed across my heart. Who would have thought it would end up like this? Where everything we talked about is gone and the only chance we have of moving on is trying to take it back before it all went wrong.
unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

It's like a dark paradise [Leighann]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [VX]Dark earth[Stopper]
» Dark Angel =]
» I follow you into the dark - Exotic
» dark alexis
» Thor: The Dark World [11/08/2013]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: west side phoenix.-