AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 i need you → kenael&elyzabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 96
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013

MessageSujet: i need you → kenael&elyzabeth   Jeu 2 Jan - 21:20




i need you

"Look into my eyes. It's where my demons hide. It's where my demons hide. Don't get too close. It's dark inside"


Elyzabeth ouvrit les yeux doucement, il était tard, elle ne travaillait pas aujourd’hui.  C’était son jour de repos alors elle en profitait. Et puis elle n’avait guère envie de sortir de son lit. A vrai dire depuis six mois elle avait beaucoup de mal à sortir du lit, beaucoup de mal à commencer chaque journée. Car chaque journée était une souffrance, une atroce souffrance dans son cœur. Elle s’était dit que cela passerait, que tout allait aller de mieux en mieux mais rien n’allait, rien ne s’améliorer. Tout n’était que néant et destruction. La jolie jeune fille pétillante et pleine de vie était devenue une femme froide, rebelle, ténébreuse. Elle finit par se lever, difficilement, mais elle se leva. Se battant contre elle-même. Elle nourrit le chat et bu une tasse de café. Elle se doucha et s’habilla. Elle enfila une veste et des chaussures et partit en ville. Elle marcha dans la ville sans but précis, sans aucun but, comme elle le faisait depuis des mois. Il lui arrivait de penser que Gabriel était encore là, que leur enfant était là, leur offrant tout le bonheur qu’ils souhaitaient. Que Gabriel est enfin réellement changé par amour. Mais Gabriel n’était plus de ce monde. La journée défila comme si elle n’avait durée qu’une simple heure. Elyzabeth avait organisé une petite fête chez elle ce soir. Et il fallait qu’elle rentre.  

Elle rentra chez elle, se prépara. Et sur les coups de vingt-deux heures, quelques gars arrivèrent. Ce n’était pas le genre de garçon très fréquentable,  Mais c’était des connaissances et des faux amis. Mais Elyzabeth avait juste envie d’oublier. Il y avait des jours, des soirs comme ça, où il fallait qu’elle oublie et qu’elle fasse la fête. Elle se mit à boire, un peu trop peut-être. Un verre, deux verres, puis elle prit la bouteille et bu directement au culot. Elle se sentait mieux, beaucoup mieux à chaque gorgée. Les gens dans sa maison s’amusé. Ils s’échangeaient de la drogue. Mais non, ça elle refusait de le faire, elle refusait de franchir ce pas là. Mais tout ça pour prouver, que les gens qu’elle fréquentait, qu’elle avait invité, avec lesquels elle passa la soirée, n’était pas forcément des bons gars. De bonne personne. La musique battait son plein, la musique traversait tout son corps. Les vibrations. Elle bougeait sur le rythme de la musique. Elle ne savait même plus quelle heure il était. Mais il devait être tard. Puis en discutant comme ça, un gars lui dit quelque chose. Quelque chose qui raviva les souvenirs et la douleur. Elle se sentit mal, elle ne savait pas si c’était l’alcool, ce qui a pu être mis dans son verre, les paroles de ce gars. Elle ne savait pas. Mais elle ne se sentait plus si bien que ça. La terre tournée autour d’elle. Elle essayait de leur dire de ce barré, de quitter sa maison. Mais on aurait dit que ce qu’elle ne disait personne ne l’entendait. Elle s’affala finalement sur le canapé. Attrapa son téléphone. Machinalement, elle choisit Kenaël dans ses contacts, son meilleur ami d’enfance, son meilleur ami, celui qui connaissait presque tout d’elle, celui en qui elle avait une confiance bien plus qu’aveugle, celui qui la comprenait comme elle le comprenait. « j’ai besoin de toi a l'appart ! je sais pas comment me sortir de là ». Elle appuya sur envoyer, et espérer que sincèrement que son meilleur ami le recevrait et viendrait. Un gars s’affala près d’elle et commença à lui faire des avances, elle n’avait plus la force de le repousser mais elle ne voulait pas. Ça c’était certain qu’elle ne voulait pas.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 43
◭ arrivé(e) le : 30/12/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: i need you → kenael&elyzabeth   Jeu 2 Jan - 22:58

I need you
Elyzabeth & Kenaël



" son état s'améliore de jour en jour " lança le médecin à l'intention de Kenaël. Depuis son retour à Phoenix, c'est la première fois qu'il venait voir sa soeur. Il s'en voulait tellement de l'avoir laissé durant un an. Un an de culpabilité, un an de regret, de rancœur. Un an à rester dans son coin, se coupant de tout. Il revenait pour elle, voulant être là quand elle se réveillerait. Parce que oui, il était persuadé qu'elle allait bientôt se réveiller. Kenaël n'avait même pas prévenu sa mère de son retour. A vrai dire, il n'était en ville que depuis quelques semaines. Et pour le moment, il y avait deux choses qui le préoccupe. Sa soeur et sa meilleure amie. Il l'avait laissé comme Ailena et vu l'état de sa meilleure amie, il s'en voulait d'autant plus. Il n'avait pas assuré. Il était là pour remettre Elyzabeth sur le droit chemin. S'il ne peut pas faire revenir sa soeur, il peut au moins s'occuper d'Ély, elle en avait bien besoin. Il ferait n'importe quoi pour sa meilleure amie et jamais il ne la laisserait. Le jeune entraineur déposa un bouquet de fleurs au chevet d'Ailena et lui déposa un baiser sur le front. Il avait tellement besoin de la revoir, de la voir sourire, rigoler, la tenir dans ces bras, mais pour ça, il allait devoir se montrer patient. Depuis le jour de l'accident, il prenait son traitement pour le diabète correctement. Il pensait toujours que l'accident aurait pu être évité s'il avait pris son traitement comme il le fallait. Il en était persuadé alors que c'était absolument faux. C'était déjà la fin de la journée quand Kenaël ressort de l'hôpital. Il n'avait pas croisé sa belle infirmière dont il était tombé rapidement amoureux, mais soit, l'amour n'avait pas de place pour lui en ce moment. Comme chaque jour depuis son retour, il passait ces soirées chez lui, à attendre que le temps passe. Ailena serait là, elle l'obligerait à sortir et bouger un peu faire la fête. Ce qu'il adorait faire avant d'ailleurs. Allongé dans son lit, il allait se mettre à regarder un de ses nombreux films, Kenaël a ses périodes de geek qui passent sa vie devant la télé. Le vibreur de son téléphone le sortit de ces pensées d'ailleurs avant même d'avoir répondu, il avait déjà enfilé ces chaussures pour rejoindre sa meilleure amie. « j’ai besoin de toi a l'appart ! je sais pas comment me sortir de là » C'était pile le genre de message qui, peu importe où il se trouvait, il viendrait chez sa meilleure amie la rejoindre. Arrivé devant chez elle, il entendait la musique de l'appartement d'Ely, impossible de ne pas entendre. Il ne prit pas la peine de frapper, surtout dans un moment pareil dont elle avait besoin. Il y avait quelque gars, qui a vu d'oeil, était loin d'être le genre d'amie habituelle d'Elyzabeth. Les gars en question dévisageaient Kenaël qui cherchait Ely. Posée dans le canapé, elle n'avait pas l'air bien du tout. C'est même un miracle qu'elle aille réussi à envoyer un message net à son meilleur ami. Il y avait ce gars qui approchait un peu trop Ely, ce qu'il ne fallait surtout pas faire devant lui. Il se précipita vers lui et le dégagea du canapé. Le gars était ivre, même pas capable de tenir debout. Il marmonnait de le laisser tranquille, qu'il faisait ce qu'il voulait. " essaye encore une fois de la toucher et j'te jure que tu passeras ta nuit à l'hosto. " Autant Kenaël pouvait être le garçon le plus adorable, autant, ça pouvait devenir quelqu'un d'agressif quand on s'en prenait aux gens qu'il aime. " La fête est finie. Vous pouvez rentrer chez vous maintenant ! " lança-t-il alors qu'Ely essayait de se lever. Il s'approcha d'elle et la prit dans ces bras. " Viens par là toi. Je t'ai déjà dit que tes fêtes craignaient ? " Il avait toujours le don de rajouter le mot de trop, mais ce n'était jamais bien méchant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 96
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013

MessageSujet: Re: i need you → kenael&elyzabeth   Ven 3 Jan - 13:04




i need you

"Look into my eyes. It's where my demons hide. It's where my demons hide. Don't get too close. It's dark inside"


Elyzabeth avait d’abord essuyé le départ son meilleur ami après l’accident qu’il avait eu avec sa sœur qui l’avait plongé dans le coma. Elle lui en avait beaucoup voulu d’être partit comme ça sans rien dire. Elle ne comprenait pas pourquoi il avait fait ça. Puis elle apprit que son petit ami, le père de l’enfant qu’elle attendait, était gravement malade et qu’il n’y avait plus d’issus, puis il partit vers le ciel et elle perdit l’enfant. Et là, oui à ce moment-là elle comprit pourquoi son meilleur ami avait eu besoin de partir comme ça. Tout devint clair dans son esprit. Et intérieurement elle lui pardonna d’être partit et espéré un jour le revoir. Il y a quelques semaines il revint à Phoenix, mais il trouva une Elyzabeth bien différente de ce qu’il avait pu connaître. Une jeune femme brisée, perdue qui partait un peu dans tous les sens. Mais le retour de son meilleur ami lui réchauffé le cœur. Elle n’avait jamais eu confiance en personne comme elle a confiance en lui. C’est la raison pour laquelle, ce soir, elle envoya un message à lui et à personne d’autre. Parce qu’il était le seul, qu’elle envie de voir dans ses situations là. Elle lui envoya ce message. Et en attendant, mal sur le canapé, elle se demandait même comment elle avait réussi à taper ce message. Avec un gars à côté d’elle qui lui faisait des avances qu’elle ne voulait pas.

Et enfin il arriva. Soudain il n’y avait plus de gars trop près d’elle. Elle crut entendre qu’il n’avait plus intérêt de s’approcher sinon il finirait à l’hosto, cela lui arracha un petit sourire. Elle tenta de se lever alors qu’il renvoyait tout le monde chez eux. Il s’approcha d’elle et la prit dans ses bras. " Viens par là toi. Je t'ai déjà dit que tes fêtes craignaient ? " . Là déjà elle se sentait mieux. Elle se sentait en sécurité surtout, car la tête lui tournait et elle se sentait pas réellement capable d’aligner deux pas. Elle laissa échapper un très rare petit rire. Et elle regarda son meilleur ami. « Tu l’as jamais dit mais … je prends note ! ». Puis d’un seul coup sans même qu’elle contrôle quoi que ce soit, elle se mit à fondre en larme. Certainement le mélange de tout. Et elle serra son meilleur ami dans ses bras, elle bafouilla. « Pardon … cette nuit … de te déranger … je … suis dé… désolé ! ». Elle s’accrocha à lui comme on s’accrocherait à la bouée qui flotte quand on chavire dans l’eau. Elle poursuivit. « Merci … Dis tu … n’aurait pas un truc contre la tête qui tourne ? ». Contre les nausées ça serait pas mal aussi, contre les cœurs brisés, contre l’injustice de la vie. Mais les remèdes miracles n’existent pas. Non ça c’est dans les contes de fées, où tout ce finit toujours très bien. Elle s’autorisa à regarder autour d’elle. Son appartement était dans un sale état, demain ça allait être marrant de tout ranger surtout avec une belle gueule de bois.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 43
◭ arrivé(e) le : 30/12/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: i need you → kenael&elyzabeth   Ven 3 Jan - 20:31

I need you
Elyzabeth & Kenaël



Il y avait des personnes comme ça, qui entrent dans vos vies et puis un beau un jour, vous vous rendez compte que vous ne pouviez plus vous passez d'elles. C'était le cas pour Elyzabeth. Elle avait toujours été présente dans la vie de Kenaël si bien, qu'il ne voyait pas son futur sans la belle Ély. Sa meilleure amie, son pilier. Aujourd'hui, il se devait d'être à ses côtés, comme elle l'a toujours été pour lui. En la voyant dans cet état, assise sur son canapé, une seule chose lui était venu en tête. " Et si je n'étais pas venu ? " Elle aurait sans doute laissé ce gars la touché et bien plus, étant incapable de bouger. Il ne se serait jamais pardonné de l'avoir laissé. Encore heureux, il avait accouru. Quand il s'agissait de se faire entendre, Kenaël avait de la gueule. Il n'était pas du genre à rester dans son coin mais plutôt l'ouvrir quand quelque chose n'allait pas. Une fois avoir dégagé toutes les personnes présentes, Ely s'effondra dans ces bras. Encore une chose qu'il ne supportait pas, voir un de ses proches et surtout quand c'est Elyzabeth, pleurer. Il la serra davantage dans ses bras, lui montrant qu'il était là et qu'il n'allait pas la laisser. " Je te laisserai jamais, tu le sais bien Ely. Tu pourras toujours compter sur moi. " Qu'il soit en soirée, à des kilomètres ou même à un entretien, il lâchera tout pour venir en aide à sa meilleure amie. Il l'a toujours fait passer avant tout et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait changer. " À part des médocs', je ne vois pas. Et une bonne nuit de sommeil, c'est aussi efficace. Oh, mieux encore. Une bonne nuit de sommeil en compagnie de ton meilleur ami qui prend soin de toi. " Lâcha-t-il en esquissant un sourire. De toute façon, il ne comptait pas laisser sa meilleure amie seule pour cette nuit. Combien de fois, étant jeune, ils allaient l'un chez l'autre passer des soirées ensemble. La plupart du temps, ils dormaient ensemble, enfin, dormir est un bien grand mot, puisqu'ils passaient leurs nuits à parler, jouer, se confier. En grandissant, c'est devenu plus sérieux. Elyzabeth venait se réfugier chez Kenaël après une rupture amoureuse et pareil pour Kenaël, qui après une déception, venait également se réfugier chez Ely. " Je m'occuperai de tout, t'en fais pas. " dit-il en faisant référence à l'état de l'appartement d'Ely.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 96
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013

MessageSujet: Re: i need you → kenael&elyzabeth   Ven 3 Jan - 22:15




i need you

"Look into my eyes. It's where my demons hide. It's where my demons hide. Don't get too close. It's dark inside"


" Je te laisserai jamais, tu le sais bien Ely. Tu pourras toujours compter sur moi. " . Un petit sourire perça à travers ses larmes. Parfois l’alcool lui faisait avoir des réactions étranges et là elle avait juste décidé de fondre en larme. Elle s’en voulait d’avoir déranger son meilleur ami, comme ça, pour ça. Pour une fille qui n’était plus-la même. Pour une fille qui se mettait toute seule en danger. Elle hocha la tête. Elle le savait évidemment. Comme il savait qu’elle aussi sera toujours présente pour lui. Parce qu’il en avait toujours été ainsi. Même si leur chemin pouvait prendre des directions différentes. Et elle était sûr et certaine, que Kenaël faisait partit intégrante dans le fait qu’un jour elle redeviendrait la fille qu’elle était. C’était fou comme l’alcool lui donnait le tournis. Les murs valsaient et lui faisait entrevoir, le bazar de l’appartement. Demain y allait avoir du boulot. " À part des médocs', je ne vois pas. Et une bonne nuit de sommeil, c'est aussi efficace. Oh, mieux encore. Une bonne nuit de sommeil en compagnie de ton meilleur ami qui prend soin de toi. " . Cela lui arracha un petit sourire. Il avait toujours le mot. Qu’est ce qu’elle fera sans lui. « Je crois que cette dernière est le plus cool des remédes ! ». Etant plus jeune, ils passaient énormément de temps l’un chez l’autre. Des nuits. Ils parlaient, ils jouaient, ils se confiaient l’un à l’autre. Entre eux cela n’avait jamais été plus. Parce que c’était dans leur amitié presque fraternelle, qu’ils étaient le mieux. " Je m'occuperai de tout, t'en fais pas. " . Elle regarda le bazar autour d’elle et soupira.

« On s’occuperas de ca demain d’accord ? ». Il était tard. Bien trop tard pour ranger maintenant. Elle voulait juste faire ce qu’on son meilleur ami lui avait dit.   « Je veux juste allée au lit et avec toi, comme avant ! Si tu veux bien m’aider à y aller parce que ce n’est pas vraiment sûr que j’ai un assez bon équilibre pour y aller ! ». Un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Elle ne souriait pas beaucoup c’est temps ci mais avec Kenaël c’était différent. Tout était différent. Elle s’en voulait, de lui montrer ce qu’elle était maintenant. Il l’aida à aller dans la chambre et elle s’allongeait sur son lit, invitant son meilleur ami. Elle s’installa à moitié sur lui. Ça allait un peu mieux mais ce n’était pas encore vraiment ça. Elle luttait contre le sommeil. Mais elle voulait lui poser une question avant « Comment vas ta sœur ? ». Parce qu’elle n’était pas la seule à avoir eu des coups durs dans la vie. Non elle n’était pas la seule. Et peut-être que lui s’inquiétait pour elle mais elle, elle s’inquiétait pour lui. Elle ne supportait pas l’idée qu’il se croit fautif de cet accident. Elle posa ses yeux sans lumière sur lui.

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 43
◭ arrivé(e) le : 30/12/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: i need you → kenael&elyzabeth   Sam 11 Jan - 22:41

I need you
Elyzabeth & Kenaël



Elyzabeth lui faisait tellement penser à Ailena qu'il se devait de la protéger. Sous ces airs de " je suis forte et rien ne peux m'atteindre ", Ely était d'une fragilité qui touchait Kenäel. Il voulait que rien ne lui arrive et ferait n'importe quoi pour la garder près de lui. Ely, c'était son petit rayon de soleil et Dieu sait qu'il en avait besoin en ce moment. A vrai dire, les deux meilleurs amis avaient chacun besoin de la présence de l'autre en ce moment. Et peu importe la raison, Kenaël accourra toujours pour Ely. « Je crois que cette dernière est le plus cool des remèdes ! » donc, ce sera une bonne nuit de sommeil en compagnie de Kenaël, ce qui lui fit esquisser un sourire. Kenaël voulait voir Ely sur pied et en forme. Il ne laisserait en aucun cas sa meilleure amie rangeait le lendemain, il allait vouloir tout faire de lui-même pour qu'elle puisse se reposer. Elle en avait bien trop besoin ces temps-ci. Et puis, il faut dire que pour lui, ça lui faisait oublier certaines choses et ce n'était pas plus mal. " Allez viens-la. " Il était tenté de la porter comme il l'aurait fait habituellement pour plaisanter, c'est-à-dire, la porter tel un sac de patates, comme on dit si bien enfant, mais avec ce qu'elle avait dû boire, c'était une très mauvaise idée. Pas de blague de ce genre pour ce soir. Il la laissa s'appuyer contre lui et l'aida à aller dans sa chambre. " Et rien que ce soir, je t'autorise à prendre toute la place, profites-en. " Lâcha-t-il en la posant sur le lit. Il se posa aux côtés de sa meilleure amie, faisant en sorte qu'elle soit bien installé. Quoi qu'il arrive, Kenaël fera toujours passer son bien-être après celui des gens auquel il tient. « Comment vas ta sœur ? »Un léger blanc s'installa dans la chambre de la jeune femme. Kenaël n'avait pas eu le temps de repenser à ce que le médecin lui avait dit, il devrait pourtant être content, mais il n'avait pas eu l'occasion d'y repenser. Il avait tellement attendu d'entendre de bonnes choses qu'il n'y croyait plus désormais. " je l'ai vue ce matin... il paraît que son état s'améliore. " Il avait tellement souhaité qu'elle se réveille, qu'aujourd'hui, il n'avait plus la force, il abandonnait presque la seule chose qui lui permettait d'attendre le retour de sa soeur: l'espoir. " j'ai dû mal à y croire. " Lui qui était de nature optimiste, il n'avait plus la force de l'être pour Ailena.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i need you → kenael&elyzabeth   

Revenir en haut Aller en bas
 

i need you → kenael&elyzabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: east side phoenix. :: 44 Monroe :: appartement de Elizabeth Sullivan-