AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 remember me? (sweeney)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 104
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: remember me? (sweeney)   Ven 3 Jan - 23:19

 SWEENEY & MAË

Seule au bar, assise sur un tabouret, un martini posé devant elle, Maëlys attend. Elle attend quelqu'un, elle ne sait pas encore qui. Sa proie de la soirée. Non, elle ne rentre pas avec un inconnu tous les soirs. Presque? Ce n'est pas une traînée, Maë, simplement elle profite. À chacun sa définition du mot « profiter », elle a la sienne. D'habitude, elle sort avec des amis, ce soir elle se retrouve livrée à elle-même. Personne n'était disponible, et son colocataire avait catégoriquement refusé d'être une fois de plus coincé dans les bars avec elle. Elle ne l'avouera jamais, mais Maëlys déteste la solitude, elle en a peur. Elle ne saurait dire pourquoi, et surtout elle en a un peu honte ; elle a l'impression d'être une enfant qui s'est malencontreusement éloignée de ses parents. Il n'y a que lorsqu'elle dessine ou qu'elle peint qu'elle ne supporte pas d'être entourée. Elle a besoin de tranquillité, de savoir qu'elle n'est pas observée. Mais le reste du temps, elle préfère être accompagnée. Ses yeux bleus balayent la salle. Elle sent quelques regards fixés sur elle, elle en sourit. Elle n'a pas encore trouvé quelqu'un d'assez intéressant pour qu'elle se déplace. Elle déteste la facilité ; ça n'a rien d'amusant. Ce n'est pas de la prétention que de privilégier les défis aux cadeaux. Et puis, elle le voit. Bel homme, traits fins. Maëlys le connaît, elle en est certaine, elle oublie rarement un visage. Et sûrement pas un visage comme celui qu'elle est en train d'observer. Elle cherche, elle réfléchit. Enfin, elle se souvient. Elle l'a rencontrée il y a quelques années, elle n'était encore qu'une jeune lycéenne. Elle savait déjà qu'elle exercerait un métier en rapport avec les arts, le dessin, mais son choix n'était pas arrêté. Alors elle expérimentait, elle découvrait. Il avait été son maître de stage, lui qui travaillait en tant que dessinateur de portraits robots. Comment s'appelait-il déjà? Un prénom en S. Simon peut-être? Sidney...? Sweeney. Oui. Il lui plaisait bien à l'époque, mais elle était trop jeune. Plus maintenant. Maëlys l'observe encore quelques instants avant de se lever pour aller s'asseoir à sa table. Tant pis si quelqu'un devait le rejoindre, la place était prise. Elle lui sourit, pose sa veste sur le dossier de sa chaise et boit une gorgée de son verre. « Bonsoir. » lâche-t-elle simplement, se demandant s'il la reconnaît. Après tout, tout le monde n'avait pas aussi bonne mémoire qu'elle ; cependant elle doit bien s'avouer qu'elle serait flattée qu'il se souvienne d'elle.


Dernière édition par Maëlys Duteil-Reagan le Jeu 9 Jan - 18:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 210
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013

MessageSujet: Re: remember me? (sweeney)   Sam 4 Jan - 11:46

Il inspire à fond. Un mélange de clope et d'humidité. Il a plu. L'odeur de cigarette vient de celle qu'il tient entre ses doigts. Comme une habitude, comme pour s'empêcher de faire tourner son ancienne alliance qu'il n'a jamais eu le temps de voir au doigt de sa dulcinée. Il se réprimande. Non, ce soir, il ne veut pas penser à elle. Ce soir, il veut oublier. Une nuit de plus. Qui court vers un matin de plus. Qui sera comme les autres. Il faudra retourner au boulot, et quand bien même ce dernier lui plait et le passionne, tout se ressemble dans la vie de Sweeney. Il marche dans les ruelles, encore humides. Il presse le pas. Il n'aime pas la pluie, notre irlandais. Ni celle du ciel, ni celle de son coeur. Ni celle des souvenirs, ni celle torrentielle qui le trempe certains jours d'hiver. Alors, il arrive encore plus vite au bar où il se rend soudain. Avant, il n'était pas comme ça, vous savez. Avant, loin de lui l'idée de voir les femmes comme des objets. Et encore aujourd'hui, s'il se convainc que ce n'est pas le cas, c'est pourtant ce qu'elles sont : un moyen d'oublier. Un moyen de faire passer les nuits plus vite pour qu'il évite de se réveiller en sursauts, seul, en hurlant le nom de Lola au milieu des draps froids. Il se dirige d'abord vers le bar. Première étape. Il prend un verre. Un whisky. Le barman le sait, maintenant, et ne lui demande même plus. Le dessinateur le remercie, et lui laisse un généreux pourboire. Puis, il va s'installer à sa table. À l'écart, un peu dans l'ombre. Quelque part où il peut observer à sa guise, choisir sa proie, choisir laquelle anesthésiera son cerveau ce soir. Il soupire et soudainement, plonge dans la contemplation du liquide ambré qui ondule dans son verre. « Bonsoir. » Il sursaute. Il ne l'a pas entendu approcher, lui si distrait. Il lève un regard abîmé vers la demoiselle. Et tout lui revient d'un seul coup. Elle a l'air de quêter s'il se souvient d'elle ou non. Mais Sweeney n'oublie jamais un visage. Jamais. Utile pour son boulot, même si c'est une caractéristique depuis son plus jeune âge. Et que c'est parfois bien pratique, comme parfois bien embêtant. Il se penche légèrement en avant, avec un fin sourire sur le bord des lèvres. La dernière fois qu'il l'avait vue, elle était bien jeune. Seize ans, ou quelque chose comme ça. À cet âge-là, la différence était flagrante. Là, elle fait un peu plus discrète. Et surtout, à l'époque, lui était en couple. C'était quelques mois avant l'accident. Quelque mois avant la fin de tout. « Bonsoir, mademoiselle Reagan. Maëlys, si je me souviens bien ? » Il pose la question, mais il sait qu'il a raison. Sa mémoire ne lui fait jamais défaut. C'est pas pour rien si, cinq ans après, il se souvient encore parfaitement de tout ce qui caractérise Lola. Puis, abandonnant ce ton si solennel, il se laisse tomber au fond du dossier de sa chaise, le regard pétillant. « Que viens-tu faire ici ? » demande-t-il, curieux et intéressé à la fois. C'est vrai qu'elle est jolie, mais pour le moment, il ne s'autorise pas à penser à elle ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 104
◭ arrivé(e) le : 27/12/2013

MessageSujet: Re: remember me? (sweeney)   Jeu 9 Jan - 20:02

Sweeney avait l'air perdu dans ses pensées avant qu'elle ne débarque, et prenne ses aises. Pas le genre à chipoter Maëlys, à faire la timide, à convoiter de loin sans jamais s'approcher. Non, elle se pointe, passe à l'action, si ça passe tant mieux, si ça casse tant pis. Du moins quand quelqu'un lui plaît vraiment ou quand un petit défi se présente. A l'époque Sweeney en était un, mais il ne la remarquait pas, il était en couple. Du moins elle pensait, ils n'avaient pas parlés de leurs vies personnelles tous les deux, elle n'était qu'une stagiaire, point à la ligne. En tous cas il semble plutôt disponible à l'heure actuelle, on va rarement dans un bar seul quand on a quelqu'un. Et avec son verre de whisky, il n'a pas l'air très joyeux. Peine de cœur? Elle n'en sait rien et quoi qu'il en soit, elle n'est pas là pour jouer les confidentes. Loin de Maëlys l'idée d'être égoïste, en réalité c'est plutôt tout le contraire. Elle adore aider les autres, n'hésite pas une seconde à intervenir dans leur paisible existence pour arranger certaines choses, ce qui n'est pas au goût de tout le monde. Elle supporte difficilement que quelqu'un qu'elle apprécie soit malheureux, alors elle fait tout pour que ce ne soit pas/plus le cas. Mais ce soir, comme souvent lorsqu'elle sort, elle n'a pas envie d'aborder les sujets qui fâchent. Elle veut juste se détendre, éviter de penser à un certain Ezio, s'amuser un peu. Trouver une âme charitable qui l'accompagnera dans son lit – ou peut-être l'inverse. Une soirée plutôt basique en somme. « Bonsoir, mademoiselle Reagan. Maëlys, si je me souviens bien ? » Elle sourit, ravie. Après tout ils ne se sont pas croisés depuis des années, et rien se présageait qu'ils se reverraient un jour ; il aurait très bien pu la rayer de sa mémoire. « Jusque là, tu as tout bon. » répond-t-elle entre deux gorgées de son martini. Il efface l'air sérieux qu'il arborait, au grand plaisir de la jeune femme. « Que viens-tu faire ici ? » Chercher de la compagnie/se vider l'esprit. Un peu trop personnel, un peu trop démonstratif de ses intentions et au final si peu intéressant. Elle désigne son verre d'un geste de la main tandis qu'un petit rire s'échappe de sa bouche. « Me saouler. Enfin non, disons simplement boire un verre, je ne suis pas encore alcoolique. Et toi? » demande-t-elle en adoptant la même attitude nonchalante que lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: remember me? (sweeney)   

Revenir en haut Aller en bas
 

remember me? (sweeney)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: west side phoenix. :: Phoenix Inn-