AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 sujet commun → le bal costumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 81
◭ arrivé(e) le : 24/11/2013

MessageSujet: sujet commun → le bal costumé   Jeu 16 Jan - 16:05


sujet commun

au bal masqué ohé ohé
« POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE »

« Voilà. Le maire a embrassé sa bimbo et les voilà unis, pour le meilleur et pour le pire. La cérémonie terminée, le curé s'efface. Place désormais au bal donné en l'honneur des jeunes mariés. Le buffet est dressé, déjà le champagne coule à flot, la musique s'empare d'un calme trop précaire et la piste de danse n'attend qu'une chose : être foulée, meurtrie par mille pas déchaînés. Venez. Vous êtes convié. Oubliez le carton d'invitation, votre billet d'entrée sera l'originalité de votre costume. Veillez au thème : entre droiture et luxure. Maire a troqué son costard contre les frusques grotesques d'un moine. Bimbo a oublié sa robe meringuée pour le simple appareil d'une catin parisienne. Pour l'exemple...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 70
◭ arrivé(e) le : 13/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Ven 17 Jan - 1:33




sujet commun : bal constumé


Les bals n'ont jamais été le genre de choses auxquelles Octavian aime à participer. C'est même tout le contraire, quand on y réfléchit. Mais pour une raison qui lui est parfaitement inconnue, il a toujours eu pour habitude d'y aller. Peut être pour se faire bien voir, ou seulement pour passer pour quelqu'un de normal aussi. Et il y a les femmes. Celles qui sont célibataires et qui s'y rendent en espérant qu'ils vont finir par trouver quelqu'un, par pur hasard, d'ailleurs. Mais ça, ça reste complètement stupide, si on y réfléchit vraiment. Et puis, il ne faut pas négliger le fait que les tenues soient réellement intéressantes. La luxure, il ne pouvait que connaître et du coup.. Il avait envie de s'y prête, ne serait-ce que deux secondes. Histoire de détendre l'atmosphère après ce mariage parfaitement ridicule. Non mais c'est vrai, pourquoi est-ce que ce stupide maire a tenu à inviter toute cette stupide ville ? Octave ne s'y est rendu que dans le seul et unique but de ne pas avoir à passer pour un abruti fini et pou le plut stupide des stupides. Non que ça puisse vouloir dire quelque chose mais.. Disons qu'au moins, on ne pourrait pas l'accuser de ne pas être venu. Pour le coup, il n'a pas particulièrement été très inventif. Un simple pantalon, une chemise blanche et des bretelles. Cela n'a rien d'exceptionnelle. Mais.. On ne peut pas vraiment dire que ce soit si extraordinaire, malgré tout. Les choses sont juste comme elles sont, si on peut dire ça comme ça. Et puis.. Au moins, il est sexy, ce qui n'est pas plus mal, de toute évidence. La soirée persévère, il ne se passe pas grand chose, dans le coin, d'ailleurs, quand on y réfléchit. Mais ça a quelque chose de relativement déprimant, malgré tout ce que l'on pourra bien en dire. Le jeune homme est là, il ne fait rien ou en tout cas, il ne tente rien puisque de toute façon, cela ne ferait que lui pourrir la soirée. Il n'a pas envie de courir sur les femmes, d'ordinaire, il attend juste qu'il y en ai une qui se présente. Disons.. Qu'il attend une occasion et que ça ne semble pas venir. Ce qui est bien dommage mais.. La soirée n'est pas terminée.


Inspiré de CBL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aic-underthewater.tumblr.com
avatar



◭ messages : 252
◭ arrivé(e) le : 28/12/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Ven 17 Jan - 22:54




Le mariage, l'acte ultime de l'amour, enfin . . il est supposé l'être. Il n'y a qu'à assister au mariage du maire de la ville pour comprendre que c'est juste un événement tape-à-l’œil, futile. Tu as décidé d'y participer parce que toute la ville y était conviée. La cérémonie était longue, énervante, mais tu es restée dans ton coin sans broncher, juste parce qu'il le fallait. La mariée n'était ni élégante, ni raffinée, juste une bimbo boudinée. Cette pensée te fait sourire. Critiquer, c'est pas vraiment ton genre, mais dans ce genre d'événement, il faut savoir se remonter le moral. Lorsque cette dernière fut terminée, tous les invités sont conviés à un bal. Pour le coup, c'est assez ringard. Heureusement le thème, la luxure, rehausse un peu le tout. Lorsque tu pénètres dans la salle, celle-ci est grande, la lumière est tamisée créant ainsi une ambiance assez particulière. Beaucoup de gens sont présents, pour la plupart tous déguisés de façon . . étrange. A croire que pour certain, luxure rime avec vulgaire. Toi, tu as opté pour la subtilité. Un chemisier noir transparent laisse entrevoir la fine dentelle de ton soutien gorge, ta taille est resserrée par une jupe crayon arrivant juste au dessus du genoux, et pour finir, tes jambes sont affinées par de très jolies escarpins rouges. Certes, tu n'es pas très originale, mais au moins, tu n'es pas ridicule. Tes yeux sont soulignés d'un trait d'eye-liner et tes lèvres sont recouvertes d'une jolie couleur rouge. Machinalement, tu t'avances vers le bar, pour attraper une coupe de champagne. Au moins, tu n'as pas tout perdu. L'ambiance est au point mort, tu t'ennuies. Tu repères des visages connus, mais pour le coup, un seul retient ton attention. Octavian. C'est amusant comme une soirée ennuyante peut tout à coup devenir une soirée attrayante. Tu avances vers lui, tes talons claquent sur le sol mais le bruit est masqué par la musique. « J'crois que j'ai trouvé quelqu'un qui se fait encore plus chier que moi . . » balances-tu en arrivant face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 184
◭ arrivé(e) le : 02/01/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Sam 18 Jan - 19:02


“ Le mariage semble inventé pour récompenser les pervers”
Clothes


Elle contemple ce carton d’invitation, celui du mariage du maire. Etre invité à un tel événement, elle s’en sens flatté mais pour autant elle n’ose pas, se dit qu’elle n’y serait pas à sa place, ces personnes, un monde auquel elle n’appartient pas. Mais quelque heure plus tard, la voix féminine de la jolie brune présentant le journal télévisé,  lui précise que l’ensemble des Phoenixois sont invités. Un soulagement et une décision prise. C’est habillé d’une combinaison blanche, dont la partie supérieure troué laisse apparaître, une peau presque nue que Livia permettre dans la salle de bal. Autour d’elle, des gens dénudés, des gens à la limite du vulgaire qui se trémousse sans aucune once de gêne, mais Livia elle se sent gêné et souhaite déjà quitter les lieux. Pour autant, elle se le refuse, elle ne s’est pas mise en beauté pour simplement une apparition de quelque minute, elle se l’est promis, malgré un malaise certain, elle passera une bonne soirée. Elle foule donc la piste de danse, comme elle apprécie le faire, elle se défoule, se laisse aller, elle laisse le tempo de la musique devenir maitre de ses mouvements, dans sa bulle elle est intouchable, n’entends plus rien, ne vois rien plus. Elle se défausse de toutes tensions, se libère de toutes pensées négatives. Sans fumer, sans herbe, elle plane tout simplement. Une sensation de soif la fait redescendre sur la planète terre, son corps bronzé, brille de quelque gouttes de transpiration, elle se met soudainement à rire, seule comme une folle, finalement elle passe une bonne soirée. Elle attache ses cheveux blonds d’un chignon las, s’appuie sur le bar et commande un simple mojito. Autour d’elle les gens papotent, rigolent, draguent. Finalement, rien n’est pas très diffèrent d’une sortie en boite classique, mise à part peut-être la moyenne d’âge bien supérieur. De son verre de mojito, elle ne s’empare que d’un glaçon qu’elle fait glisser le long de son cou, pour faire redescendre sa température corporelle. Celui-ci fondu, elle porte la boisson à ses lèvres, elle s’en délecte, le gout du rhum, du sucre et du citron la fond craquer à chaque fois un peu plus. Puis elle laisse son esprit vagabonder, penser à ses nouvelles rencontres pleines de mystère, Ferdiad, Alistair, à leur possible présence ici ce soir, à ce que ces relations vont pouvoir donner. A ces rencontres qui ont changé sa vie, Sweeney ce meilleur ami qu’elle affectionne et Alix cette grande sœur de coeur pourtant plus jeune qu’elle. Elle sourie, en prenant une longue gorgée du nectar cubain. Elle se plait à vivre ici, et ne finira jamais assez de remercié celui qui lui a permis cela. Elle termine son verre, se rapproche d'un homme accompagné d'une jolie blonde. « Excusez-moi.. Je peux vous confier mes chaussures ? » Livia pose ses escarpins sur ses genoux, sans lui laisser le temps de répondre à la négative puis retourne vers la piste de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

bye bye, blackbird.

◭ messages : 1663
◭ arrivé(e) le : 26/08/2013

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Sam 18 Jan - 20:27

Le Sujet Commun.

au bal masqué ohé ohé .


Alix ne connaissait le visage du maire que sur pages de papier glacé appartenant à la gazette de Phœnix. Elle ne connaissait, en revanche, pas du tout sa nouvelle épouse. Elle avait déjà zappé la dernière, incapable de s'intéresser ne serait-ce qu'un peu à la vie trépidante de monsieur le politicien. Pourtant, lorsqu'elle avait ouvert sa boîte aux lettres pour y découvrir cette surprenante et délicieuse invitation, elle n'avait pas hésité une seule seconde. Elle avait acheté sa robe le soir même, avait attendu avec impatience ce mariage qui promettait d'être épique. C'était à Emrys qu'elle en avait parlé le premier. Pour une femme telle qu'Alix, se ramener à une soirée de cette envergure sans cavalier lui paraissait la plus odieuse des humiliations. Son meilleur ami, elle le savait, demeurerait l'homme idéal pour remplir le plus agréablement cette tâche. Il avait accepté. Et voilà que le jour J était enfin arrivé. 

Sa présence ici n'avait nul autre attrait que celui de sortir des sentiers battus de la monotonie. Le thème l'avait inspirée : toute de rouge vêtue, elle devenait indécente diablesse. Un rouge qui ornait délicieusement ses lèvres. « Je vais danser. » lâcha-t-elle à Emrys alors qu'ils venaient d'arriver et de s'installer à une des nombreuses tables mises à disposition des invités. Étrangement joyeuse, délicatement ravie d'être là sans pouvoir y trouver la moindre explication rationnelle, elle ne tarda pas à se déhancher sur la piste. Elle connaissait assez bien Emrys pour savoir qu'il la rejoindrait s'il en avait envie. Nulle besoin d'invitation. Quant à elle, les yeux mi-clos, elle laissait son corps vagabonder aux rythmes des basses, s'imprégnant d'une musique trop forte. A la fin de la première chanson, Alix rouvrit les yeux pour jeter un regard autour d'elle. Des catins parisiennes (était-ce la mariée, entourée de sa garde rapprochée ?), le maire en prêtre, quelques policiers, d'innombrables femmes et hommes masqués. D'autres, plus originaux, arborant des menottes fourrées ou divers accessoires qui se rapprochaient dangereusement de la vulgarité. Soit. Pourquoi pas. Puis il y eut cette femme, là-bas, vêtue d'une sublime robe blanche qui aurait pu faire pâlir de jalousie la mariée. Jolie blonde qu'Alix connaissait parfaitement bien. Livia. Elle dansait nu pied alors que la musique venait de reprendre, et c'est très souriante qu'Alix la rejoignit sans cesser de déhancher son corps en rythme. Elle dansait toujours lorsqu'elle prit la parole. « Si tu avais gardé tes chaussures, je suis persuadée que tu aurais fais de la concurrence à la mariée. » En guise de salutations.

_________________
we go up in flames.
Il y a des gens avec qui l'on passe une grande partie de sa vie et qui ne vous apportent rien. Encore heureux quand ils ne vous détruisent pas à petit feu. Et puis il y a ceux que l'on croise, que l'on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute et changent le cours de votre vie. Quand vous les quittez, ces gens étonnants, vous découvrez qu'ils ont ouvert une porte en vous, initié ce merveilleux mouvement qu'est le désir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carried-by-love.forumactif.org
avatar



◭ messages : 70
◭ arrivé(e) le : 13/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Dim 19 Jan - 22:36




sujet commun : bal costumé


Le couloir était trop sombre, les fenêtres, bien trop absente. S'il y avait une chose à critiquer dans son immeuble, c'était bel et bien ça, et rien d'autre. Octavian n'avait jamais eu de goût très développer en immobilier ou en décoration. Cela se ressentait, d'ailleurs, quand on allait dans son appartement où tout était relativement sobre. Ca rendait les choses plus simples, et au moins, on ne pouvait pas lui reprocher ses goûts parfois étranges. Et puis bon.. Coller des affiches de films sur les murs ou ce genre de chose, ça n'avait pas grand intérêt. Autant que les murs restent vide, au moins, la pièce principale semblait être un peu plus grande. Ce qui n'était pas négligeable. Pourquoi il pensait à ça maintenant ? Aucune idée. Il avait, d'ailleurs, assez envie de fumer une cigarette, même si ça, ça exigeait de lui qu'il sorte d'ici et on ne pouvait pas vraiment dire qu'il en avait très envie. Bien au contraire, d'ailleurs. Mais d'ordinaire, il préférait surtout ne pas avoir à y penser. Là, installé du côté du bar, il soupira alors qu'il tentait vainement de faire en sorte que cette envie s'éloigne. Puisqu'il venait d'entrer ici, il n'allait quand même pas prendre le large si vite. On allait sans doute le remarquer, et le mieux, c'était de ne pas trop y penser. Bien qu'un fumeur ne pouvait pas oublier de fumer, juste parce qu'il avait envie de ne pas y penser. Ici, tout n'était que ennui, et il n'avait qu'une seule et unique envie, c'était de prendre le large. Sauf que ce n'était pas une option possible, malheureusement. Il ne put s'empêcher de sourire doucement, quand une nana se pointa devant lui et se mit à lui dire qu'elle s'ennuyait et qu'il semblait en être de même pour lui. Oh que oui, mais il n'allait quand même pas s'en vanter non ? Se rendre à un mariage et crier sur tous les toits que l'on s'ennuie, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était très respectueux, ça.  « C'est un mariage. A part le couple, tout le monde s'emmerde à ce genre d'événement je crois ». Il se mit à rire, regardant les gens sur la piste de danse. Mais son attention se détourna d'un coup de celle qui venait de lui parler, quand une fille s'avança vers eux et leurs demanda de garder ses chaussures. C'était.. Peu commun et le plus bizarre fut qu'il ne put détourner son regard, tout le temps où elle déambula sur la piste. Il prit néanmoins la peine d'attendre la fin de la chanson, pour s'avancer vers elle. Heureusement qu'il ne restait que quelques notes. Un sourire en coin greffé sur les lèvres, une chaussure dans chaque main, il arrivait doucement à sa hauteur et il ne savait même pas ce qu'il pourrait bien lui dire. Il eut beau cherché.. Il séchait quand même, malgré tout.  « Tu sais.. Laisser traîner ses chaussures comme ça.. C'est assez peu commun. Tu danses comme une diablesse ». Il se mit à rire, cet air charmeur sur les traits.


Inspiré de CBL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aic-underthewater.tumblr.com
avatar



◭ messages : 59
◭ arrivé(e) le : 11/01/2014

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Jeu 23 Jan - 23:49


sujet commun

au bal masqué ohé ohé
« POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE »


J’étais de retour en ville depuis très peu de temps, et j’avais entendu parler du mariage du maire de Phoenix. Ce genre d’évènement n’est pas vraiment l’endroit où je préfère me montrer et figurer, mais j’avais quitté cette charmante ville depuis huit ans maintenant et j’avais perdu contact avec beaucoup d’habitants qui faisaient partis de mes connaissances amicales, c’était pour moi l’occasion de revoir ce beau petit monde, et de rencontrer de nouvelles personnes. Après tout j’étais revenu à Phoenix pour assumer mes erreurs du passé et les réparer donc mon avenir était ici, je repartais de zéro sur le plan amicale, hors mis les quelques personnes à qui j’ai donné des nouvelles, autant profiter de cette fête de mariage pour tenter de m’amuser mais aussi de faire de nouvelle connaissance. Pour pouvoir entrer il ne fallait pas de carton d’invitation ou autre papier informant que l’on est invité, non il fallait juste laisser le costume au placard et garder un style vestimentaire que l’on peut qualifier de : Droiture et de Luxe. « Ouai… » C’est fou mais en regardant dans mon placard je ne trouvais absolument rien qui convenait au thème de la soirée, moi qui avait l’habitude d’avoir des jeans, des tee-shirt et des chemises, avec un ou deux costumes que je mettais que très rarement, j’avais vite fait le tour de la question sur ma tenue de la soirée. Je finissais par porter sur moi un jean bleu tout ce qu’il y a de plus simple, et une chemise sans manche grise un peu foncé, mais je ne resterais pas moi-même si je n’étais pas venu laisser les deux boutons à pression du haut ouvert. Dernière étape avant de partir de chez moi, la coiffure, j’ai envie de dire que pour cela il n’y a rien de plus facile dans ma préparation pour ce mariage, j’avais juste besoin de gel et d’ébouriffer mes cheveux, afin qu’ils partent dans tous les sens mais que cela ressemble à une coiffure plutôt cool. « Et bien voilà ! »

Je me retrouvais dans cette soirée, au milieu de toutes ces personnes que je ne connaissais pas, ou que je ne reconnaissais pas, depuis autant d’années passés tout le monde avait changé, et même si certaines tête me parlaient sans réellement réussir à savoir quel est son nom et qui c’est pour moi, les autres elles m’étaient complètement, inconnu de mes connaissances du passé. Je me retrouvais dans cette salle au milieu de cette foule venu fêter le mariage du maire de Phoenix, debout, une coupe de champagne à la main mon regard ce dirigeait un peu partout autour de moi, peut-être un défaut professionnel de passer toutes mes journées à regarder ce qu’il se passait et veiller à la sécurité du lieu dans lequel je travaillais. Mais ce soir pas question de cela, je laissais le côté professionnel de côté et je profitais de cette soirée, il fallait juste que je trouve une personne à allait aborder, donc de préférence une fille. Si j’étais à Phoenix aujourd’hui c’était pour me faire pardonner de mes erreurs auprès de Noëlia, j’avais été totalement con avec elle il n’y avait pas d’autre mot, mais après toutes ses années passés, je ne retenais qu’une seule et unique chose, je n’avais jamais cessé de l’aimer. Je ne souhaitais pas passer ma soirée à draguer et séduire une autre femme, non je voulais juste m’amuser ce soir, profiter de la musique et du champagne et surtout ne pas penser à ce qu’il se passera demain, et du courage que je prendrais pour me rendre chez Miss Abbott que je devrais affronter pour lui donner des explications « valable », je pense fortement que notre conversation sera lié à ce sujet. Je venais apporter mon verre à mes lèvres pour boire le champagne qui se trouvait dans ma coupe, avant la déposer sur le comptoir et de m’avancer en direction d’une femme qui se trouvait sur le côté de la piste de danse, c’est une fois à sa hauteur que je venais reprendre la parole le tout en lui affichant un magnifique sourire, pour masquer le peu d’originalité de ma phrase. « Est-ce que vous voulez danser ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 184
◭ arrivé(e) le : 02/01/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Dim 26 Jan - 18:31


“ Le mariage semble inventé pour récompenser les pervers”
Clothes


Une nouvelle fois dans sa bulle, elle se laisse aller au rythme de la musique, se laisse envahir par les beats trop fort, elle est bien, vraiment bien. « Si tu avais gardé tes chaussures, je suis persuadée que tu aurais fais de la concurrence à la mariée. » Une voix douce qui transperce son cocon de plaisir, cette voix, celle d’Alix. Une voix douce, sucrée toujours ancrée de cet optimiste. Elle rouvre ses yeux, l’observe, elle est magnifique un peu plus tous les jours, elle est belle quand elle sourie. Livia par mimétisme et par joie, reproduit ce sourire et vient serrer sa brune de sœur de cœur dans ses bras. Elle la serre fort. Puis commence à la faire bouger au rythme plus lent de la musique, une sorte de slow s’improvise entre les deux. « Le rouge te sied tellement Alix. » La musique se termine, leurs deux corps se séparent. Elle est heureuse de la voir, tellement heureuse qu’elle ne soit pas venue accompagner de Lon. Un moment rien qu’à elles, un moment unique, qu’elle savourera jusqu’au bout. Pourtant un étranger, vient interrompre cet instant, enfin un étranger au trait connu puisqu’il s’agit de l’homme à qui elle a confié ses chaussures. Chaussures qui se trouvent par ailleurs dans ses mains, elle lui lance un sourire.  « Tu sais…. Laisser traîner ses chaussures comme ça... C'est assez peu commun. Tu danses comme une diablesse » Livia ne peut retenir un rire. Elle n’aurait pas vraiment pensé que ce simple geste mènerait à une tentative de drague aussi... Pathétique. Sans un mot, elle récupère ses escarpins, les rechausse puis se saisie de la main d’Alix pour s’enfoncer un peu plus sur la piste de danse. « Je déteste les hommes qui ne savent pas s’y prendre. » prononce-t-elle à la brune comme pour se justifier de son geste. La blonde se referme petit à petit dans sa bulle, elle n’a envie de rien d’autre ce soir. Danser, boire, danser... Elle voulait profiter, ne plus penser à rien. Surtout pas son cœur, celui qui lui fait aimer un homme qui lui est inaccessible. A la pensée soudaine de son visage, la blonde est prise d’une irrésistible envie d’oublier, de boire. Elle déteste être pitoyable et pourtant malgré cela elle ne peut s’empêcher de rester à ses côtés. Elle quitte précipitamment la piste de danse, pour rejoindre le bar, cette fois la commande sera moins douce que la précédente. Un shot de vodka, puis un second et encore un troisième. Elle qui ne tenait pas très bien l’alcool, commence à doucement sentir les effets de ce breuvage, elle titube très légèrement en retournant vers la piste. Ses mouvements se font plus équivoques, elle est à présent pleine d’inhibition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 70
◭ arrivé(e) le : 13/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   Ven 31 Jan - 23:50



Bal costumé

La fille venait de le planter là et pour être honnête, il ne voyait pas vraiment ce qu'il pouvait faire de plus. Il ne comptait pas insister, c'était bien là, la pire des choses à faire et il n'était pas un abruti de la drague, il avait un bon paquet d'années de maîtrise. Le plus drôle étant que pour le moment, il n'avait même pas essayé de la draguer, il était juste venu bavarder, certes, ce n'était pas commun et elle n'avait pu que se poser des questions sur ses agissements, mais de là à lui lancer la pierre, comme ça, si vite, il ne parvenait pas à comprendre pourquoi. Oui, il savait depuis déjà bien longtemps qu'il n'était pas la personne la plus douce du monde. Fort heureusement, d'ailleurs, puisqu'il n'avait jamais eu cette prétention et il n'était pas stupide au point de se mettre à croire à une chose pareille. Ce n'était pas pour lui et ça ne risquait pas d'arriver, en plus. De ce fait, un simple soupir finit par s'échapper de ses lèvres et il se contenta de détourner le regard pour se concentrer sur ce qu'il pouvait bien être en train de se passer sur le reste de la piste ; Il n'allait pas s'attarder sur une gamine qui, semblait-il, se trouvait bien plus jolie qu'elle ne l'était vraiment. Certes, elle ressemblait à une diablesse, et il aimait assez ça. Mais de ce fait, Octavian Cunningham n'aimait pas courir après une fille. Il préférait quand la situation était inversée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aic-underthewater.tumblr.com

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: sujet commun → le bal costumé   

Revenir en haut Aller en bas
 

sujet commun → le bal costumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pourquoi nous ne pouvons pas répondre au sujet
» Le sujet SQL
» Sujet d'examen de fin de cycle primaire 28.5.2013
» Sujet A lire
» Point commun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: third mayor's wedding.-