AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (m) norman reedus ▲ strange way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 252
◭ arrivé(e) le : 28/12/2013
Age : 26

MessageSujet: (m) norman reedus ▲ strange way   Sam 18 Jan - 13:17

juda p. nom

ft norman reedus.

► son âge. Entre 30 et 35 ans.
► son groupe. a cottage for sale, parce que tu sais pas très bien où tu en es. L'amour, tu y crois, mais dans le fond tu sais que ce n'est pas ta priorité. Tu ne t'attardes donc pas à le chercher, peut être qu'un jour celui-ci viendra de lui même, qui sait.
► son boulot. photographe professionnel, tu as toujours un appareil vissé autour du cou, tu shootes un peu tout ce qui bouge, tout ce qui est beau, tout ce qui te plait finalement. T'es un peu barré dans ton monde, les autres te le disent souvent, et tu les emmerdes. Tu gagnes bien ta vie, mais c'est pas ça le plus important. C'est cool de pouvoir vivre de sa passion. Tu n'aimes pas trop photographier les mannequins, que tu trouves bien trop fade, ton truc c'est la spontanéité.  
► son caractère. T'es un peu barré, ça c'est pas une nouveauté. Tu vis dans ton monde, et tu l'ouvres difficilement. T'es un peu bourru parce que les bonnes manières, tu connais pas vraiment, c'était pas dans ton éducation. Le mec cash qui fait parfois du mal, c'est toi, tu peux pas t'empêcher de dire ce que tu penses, osef si ça plait pas. Si on t'interdit, t'ordonnes, tu seras rebelle et désobéissant. Si on te flatte, tu te montreras timide, gêné. Si on te colle, tu seras distant. Si on t'agresse, tu seras violent et destructeur. T'es pas un connard, mais tu sais que tu peux l'être. L'indifférence te fait rire, les critiques te passent au dessus de la tête. T'es cet artiste avant-gardiste qui se fiche pas mal de ce que les autres pensent. T'as l'air d'être un solitaire, mais bon t'es humain, t'aimes bien sortir, boire et fumer. T'es la bonne oreille qui écoute les autres sans broncher, parfois rustre, t'es une vraie tête brûlée qui veut toujours avoir raison. Mais on t'aime comme ça parce que t'es fidèle, en amitié ou en amour.
► son histoire. Au niveau de ça, t'es totalement libre sur ce point, juste un point précis à respecter, il doit avoir eu une enfance difficile (parents odieux, violents. . ), enfin tu vois le genre quoi. N'en fais pas une grosse victime non plus, avec une histoire tragique, c'est juste que son enfance n'était pas celle d'un enfant normal.

► avatar négociable ? Absolument, mais bon choisis pas n'importe qui. J'ai imaginé ce scénario avec norman, donc si vraiment tu peux pas l'encaisser, j'ferais un effort, mais j'me donne un droit de veto sur ton choix.   
► pseudo négociable ? Carrément ! Sur ce point, j'ai pas cherché trop loin, donc si t'as une meilleure idée, balances. J'suis très ouverte  :perv:  :siffle: 
► mot du créateur. Déjà, merci d'être ici pour lire mon scénario ♥️ c'est déjà un grand pas, et j'espère que le gugusse vous plaira et que du coup vous ferez de moi la plus heureuse en vous inscrivant pour le jouer    J'ai tout de même quelques exigences (qui sont plus des points logiques mais bon), je ne veux pas d'un membre fantôme qui va s'inscrire, me faire espérer, et puis ne plus donner de nouvelles après, ça non merci   au niveau de la présence, je n'exige rien, on a tous une vie IRL, donc j'vous demande pas d'être là tous les jours, en revanche, je pense qu'une réponse par ce semaine c'est largement raisonnable pour faire évoluer les choses   Pour ce qui est du personnage, il est relativement libre pour que vous puissiez vous l'approprier à votre sauce. J'aimerais quand même que son caractère soit respecté. Le lien débouchera sur un lien amoureux, mais pas tout de suite    bah oui, il n'est pas très facile à cerner et maxym désespère un peu au niveau des relations amoureuses. Pour le moment, ils sont voisins, Maxym n'a jamais vraiment fait attention à lui, elle le croise de temps en temps, c'est tout. Alors quand il glisse cette photo sous sa porte, elle ne comprend pas trop. Le lien est à construire entièrement, et offre donc plein de possibilités. Quoi qu'il en soit, j'offrirai une montagne de smileys à celui ou celle qui prendre mon scénario, il est important pour l'évolution de maxym  :blue:  :zaa: .


Dans la communication, le plus compliqué n'est ni le message, ni la technique, mais le récepteur.

Fais chier, fais chier, bougonnes-tu dans ta barbe. Tu soupires, réalisant que t'as rien foutu de ta journée, à part fumer des clopes et glander. Tu regardes les murs de ton appartement recouverts de photos. Les paysages sont variés, reflètent tes nombreux voyages, tes nombreuses expériences. Il y a tellement de visages. Un sourire déforme ton visage. Tu ne vas pas perdre une journée, non hors de question. T'attrapes ton appareil, que tu glisses dans ta sacoche, enfilant ton manteau, tu claques la porte de ton appartement derrière toi. Dehors, c'est l'hiver, période que tu affectionnes pour hiberner, surtout la journée. Le temps est gris, l'air et sec et le vent glacial. Tu enfonces ton visage dans ton col, tes mains dans tes poches. Tu marches, sans but précis, comme toujours à la recherche de tout et à la fois rien. Tu te laisses porter par la force des choses, par la force du destin. Regardant autour de toi, tu  vois des arbres, des bâtiments à perte de vue, des gens qui sont complètement absorbés par ce qu'ils font, toi, tu continues d'avancer. Tu penses à ta vie, à celle que tu as eu, à celle que tu auras. Connard, penses-tu. Et puis une scène t'interpelle, tu t'arrêtes pour rester éloigné. Un homme en colère, déverse son venin en hurlant à moitié, devant lui, une jeune femme, ses longs cheveux lui couvrent à moitié le visage. Cependant, son expression ne te laisse pas indifférent. Sans plus attendre, tu sors la bête, celle qui te sert à immortaliser des bons, comme des mauvais moments. Discrètement, tu shootes la scène, à la manière d'un voyeur, d'un détective privé. Tu avances tout en faisant attention de ne pas te faire remarquer. Variant les angles de prises de vue, tu te focalises sur elle, son visage. Ses yeux sont brillants. Elle replace une mèche rebelle derrière son oreille. Elle est si proche, et à la fois si inaccessible. L'homme est déjà parti, qu'importe, c'est elle qui attire toute ton attention. Elle reste plantée là, comme une statue de marbre. Son regard est posé dans le vide. Elle vient de se faire largué, c'est une évidence. Toi non plus, tu ne bouges pas. Tu restes là, à la prendre en photo. Douce inconnue.

Installé dans ta chambre noire, quelques jours sont passés depuis ce moment. Lorsque tu découvres enfin le résultat, tu restes muet, ébahi, tellement l'émotion qui s'en dégage est intense. Pas le temps de plus les observer, tu es attendu pour un rendez vous avec un magazine. Tu enfermes précieusement ces clichés dans une boite. Manteau sur le dos, tu es prêt à partir. Tu claques ta porte, un écho te fait sursauter. Lorsque tu te retournes, la surprise est de taille. Elle est là, luttant avec sa serrure pour fermer sa porte. Tu bloques un moment, le monde est si petit, tu n'avais jamais fais attention à elle auparavant, et il y a quelques jours, tu as eu un coup de foudre artistique pour elle. Dans la soirée, lorsque tu rentres. Une idée te trotte dans la tête. Si d'habitude, tu aimes quand les inconnus de tes photos restent des inconnus, avec elle, c'est différent. Encore plus depuis que tu as découvert que c'est ta voisine.

Sortant un cliché de ta boite, tu prends un stylo qui se trouve sur ton bureau. Les mots viennent simplement. « La tristesse vous va plutôt bien. Désolé d'avoir été voyeur de ce moment. Si jamais un jour l'envie vous prend de venir boire un verre, je suis en face. » Hésitant, tu restes planté un long moment devant sa porte. Qu'importe, si tu n'agis pas, tu vas le regretter. Tu t'accroupies, du bout des doigts, tu pousses la photo pour la faire glisser sous la porte. Mission accomplie. N'attendant pas de réponse particulière, tu te contentes de reprendre ton quotidien les jours suivants. Et puis un soir, alors tu rentres, un papier au sol attire ton attention. L'écriture est agréables, les mots inscrits beaucoup moins. « Vous êtes culotté. » Trois mots qui te font rire. C'est vrai, tu l'es.



C'est ainsi qu'une correspondance un peu bizarre se met en place entre eux. Ils sont voisins mais se croisent jamais car leurs emplois du temps sont très différents. Ils se taquinent, se cherchent, s'envoient chier à travers de simples bouts de papiers. Mais lorsqu'ils rentrent chez eux, si rien ne se trouve à leurs pieds, ils sont déçus. Tout serait beaucoup plus simple s'il l'un d'entre eux venait frapper à la porte de l'autre. Mais une certaine pudeur les en empêche. Bien sûr, ça ne dure pas éternellement. Un soir, Maxym prend son courage à deux mains et frappe à sa porte mais Juda est absent. Elle lui laisse donc un autre mot. « Je suis venue frapper à ta porte ce soir, t'étais pas là, dommage. Si l'envie t'en prend, tu sais où me trouver. » Juda trouve ce mot tard dans la nuit. Il est comme obsédé par ce message. Alors en pleine nuit, il vient frapper à sa porte.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 8
◭ arrivé(e) le : 19/01/2014

MessageSujet: Re: (m) norman reedus ▲ strange way   Dim 19 Jan - 19:33

:perv: :brill: I love you 
(on remarquera que je me suis particulièrement foulée pour l'avatar  What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 252
◭ arrivé(e) le : 28/12/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: (m) norman reedus ▲ strange way   Dim 19 Jan - 19:37

OMG ! ! OMG ! ! OMG ! !  :respect:  :bave:  I love you   :bed:   :wof: : 
Quelle rapidité ! Merci, merci, merci !!!!!!  :brill: 
J'suis trop contente, si tu as la moindre question, hésites pas à me harceler par mp  :crazy:  :^^: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 8
◭ arrivé(e) le : 19/01/2014

MessageSujet: Re: (m) norman reedus ▲ strange way   Dim 19 Jan - 19:40

j'étais obligée, le lien est top, le personnage est top!:lèche: 
pour l'instant ça va... sauf si tu as des petits détails auxquels tu tiens particulièrement et dont tu n'aurais pas parlé dans le scénario...  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 252
◭ arrivé(e) le : 28/12/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: (m) norman reedus ▲ strange way   Dim 19 Jan - 19:45

tu peux pas savoir à quel pount tu illumines ma journée  :brill: 
tout est dans le scénario, tu peux t'approprier juda, j'voulais que son histoire soit libre en grande partie  :^^: 

je suis amoureuse, c'est bon  :wof: : 
hâte de découvrir ce que tu vas faire du beau juda  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 8
◭ arrivé(e) le : 19/01/2014

MessageSujet: Re: (m) norman reedus ▲ strange way   Dim 19 Jan - 19:54

trop de sentiments  :wof: : 
(j'ai un petit peu la pression aussi, du coup  tongue )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 252
◭ arrivé(e) le : 28/12/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: (m) norman reedus ▲ strange way   Dim 19 Jan - 19:56

te mets pas la pression  :brill:  ce sera parfait  I love you  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (m) norman reedus ▲ strange way   

Revenir en haut Aller en bas
 

(m) norman reedus ▲ strange way

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M) William Carter Feat. Norman Reedus
» Norman Reedus
» Strange College [Accepté]
» [Terminé] Norman Security Suite gratuit pour un an
» « When you're strange » - Razvan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: we found love.-