AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure [Cat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 108
◭ arrivé(e) le : 02/01/2014

MessageSujet: L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure [Cat]   Dim 19 Jan - 21:35

Cat & Astrée
L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure


Assise à mon bureau, la tête posée sur mes bras croisés, je regardais piteusement la pluie tomber. Cela faisait des heures que c'était ainsi, le temps était désastreux... Mon frère était passé je ne sais où, et en plus de ça était injoignable. Je m'ennuyais. Désespérément. Je ne connaissais pas grand monde à Phoenix encore, ni les lieux qu'on pouvait fréquenter même les jours de pluie. Je n'avais toujours pas pris mes repères, même si cela faisait deux ou trois semaines que nous avions posé nos valises ici. L'appartement était totalement aménagé et propre, les cartons défaits, tout à sa place. Nous étions samedi après-midi, tous mes devoirs étaient bouclés. Vraiment, je ne savais plus quoi faire. En désespoir de cause après avoir tout tenté, je m'étais mise aux fourneaux. Mon ipod branché sur sa base, mes chansons préférées m'accompagnaient pendant que je préparais ma pâte à muffins. Comme à mon habitude, je manquais de m'engloutir la moitié de la tablette de chocolat avant de songer à en laisser pour les muffin, je me mettais de la farine partout, et au final, la cuillère en bois me faisait un formidable micro pour me lancer dans l'interprétation parfaite d'une chanson de Hedley. Jusqu'à ce que le voisin grincheux d'à côté vienne couper toutes mes inspirations musicales en fait. Le silence revenu, c'était le retour à un ennui quasi mortel. Je me serais crue dans une maison de retraite tant le moindre bruit semblait proscrit... Et mon frère qui ne donnait aucun signe de vie. J'en avais marre d'être seule. Un de ces jours, j'allais rentrer avec un chaton ou un chiot sous le bras, et il n'aurait pas son mot à dire. J'avais toujours rêvé d'avoir un animal juste à moi... ce serait peut-être l'occasion.
Le bruit du four quelques dizaines de minutes plus tard me tira de mes rêveries. Mes muffins étaient prêts, réussis, encore tout chauds. Bon sang ce que ça sentait bon ! Froids, ils ne seraient sûrement pas aussi succulents. Si je devais attendre que l'autre daigne ramener ses fesses... En fait, j'avais bien une idée d'une personne à qui en faire profiter. C'était culotté, peut-être pas approprié, pourtant je disposais les gâteaux dans une assiette, les recouvrais d'un torchon, attrapais mes clés et mon portable, et je sortais de chez moi en direction de la porte un peu plus loin. Je toquais timidement à la porte de Cat. Une des seules personnes agréables que je connaissais dans le coin. Certes, c'était une adulte qui avait sans doute autre chose à faire que de s'occuper d'une adolescente. Mais vu son ventre proéminent, elle aussi ne devait pas avoir grand chose à faire de ses journées. Surtout avec ce temps-là.
Bonne pioche visiblement, car au bout de quelques secondes, la porte s'ouvrit. Ah ben elle avait pas bonne mine la voisine aujourd'hui. « Bonjouuur... Euh... J'espère que je te dérange pas, parce que je veux pas te déranger, mais je m'ennuie, j'ai rien à faire, et j'en ai marre d'être seule, mon frère est passé je ne sais où. Enfin sinon je comprends hein... » Je baissais la tête. J'étais ridicule, vraiment ridicule. Je tentais un nouveau sourire piteux en tendant l'assiette. « J'ai des muffins en plus. » Argument contre lequel une femme enceinte ne peut techniquement pas lutter. Enfin, à moins qu'elle soit allergique au chocolat ou aux noisettes... dans ce cas-là, en plus de retourner chez moi, je vais m'enterrer.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 329
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013

MessageSujet: Re: L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure [Cat]   Jeu 23 Jan - 0:20

Partageons nous l'ennui.

J'ai fais tirer autant que je pouvais.. mais j'ai malheureusement finie par arriver au bout. Maintenant c'est clair, je ne peux plus travailler, il serait embarrassant que j'accouche devant mes élèves n'est-ce pas ?
Je réalise que le bébé pourrait arriver plus tôt que prévu, que même à l'heure il arriverait trop tôt.. Tout est trop rapide, je n'ai pas vu les mois défiler, je me suis plains sans réaliser que cet enfant n'avait pour le moment aucun parent, je n'ai pas réalisé que je lui souhaitais un avenir parfait et n'ai rien fait pour être sûre que ce soit le cas. Le seul couple trouvé jusqu'alors a finit par se rétracter.. ils n'étaient pas stables, ça m'a peut-être découragée, je ne sais pas trop.. je préfère éviter de me voiler la face. Je n'ai pas besoin de boucs émissaires.
Pas très fière de moi, pas vraiment contente d'être bouclée à la maison, je finis par aller prendre un bain.  La tâche n'est pas facile, mais j'ai beaucoup trop mal aux jambes pour prendre une douche.. et disons que j'ai envie de flemmarder.
Après quoi j'enfile une longue robe simple, ce genre de robe qui ressemblent à des débardeurs de trois mètres de longs, et me sèche les cheveux avant de profiter d'une série à la con à la télé... avant que quelqu'un ne vienne frapper à ma porte.
Partagée entre l'agacement d'être dérangée et la joie de pouvoir peut-être m'occuper deux minutes, je me relève et vais ouvrir.

Lorsque je vois Astrée, je suis certaine d'être contente qu'elle m'aie interrompue dans mon visionnage. Cette jeune fille c'est un peu une petite sœur pour moi, ou une soeur tout court.. car j'ai parfois la sensation d'avoir le même âge mental qu'elle.. peut-être moins en fait, car Astrée est assez mature pour son âge.
Quoi qu'il en soit, c'est une adorable jeune fille et je ne peux m'empêcher de lui sourire en la voyant. Sur le moment, je ne comprends pas trop pourquoi elle s'imagine que sa présence me dérangerait, encore moins avec des muffins. Je rigole en la regardant.

- Alors.. si tu as des muffins.. je ne peux pas dire non ! Entres la folle.

Lui répondis-je en me décalant pour la laisser passer avant de refermer la porte.

- Ils sont aux chocolats ? Non parce que si c'est myrtille ou une blague du genre je crains que tu ne doives repartir.

Je la charrie, l'air un peu désolée avant de la remercier pour son geste trop mignon. Coupant la télé je mets juste un peu de musique avant de me diriger vers mon frigo.

- Tu veux boire quelque chose ? Jus de fraise ? Soda fraise ? Sirop de fraise... ah j'ai du jus d'orange aussi, beaucoup.

J'ai beau être fatiguée de ma grossesse, ne pas connaître tout les moments magnifiques décris par qui aime se vanter d'enfanter, je suis tout de même, actuellement, très heureuse d'avoir de la compagnie.

- Tu n'as pas école ou un truc du genre ?

Sur ces mots, je ramène nos deux verres de boisson et m'assied sur le canapé en l'invitant à faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 108
◭ arrivé(e) le : 02/01/2014

MessageSujet: Re: L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure [Cat]   Ven 24 Jan - 13:06

Cat & Astrée
L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure


Cat était de loin une exception concernant les adultes. D'habitude, je ne me serais jamais invitée de la sorte... En fait, j'aurais eu bien trop peur de me faire rejeter. Dans ma tête, ils avaient tous autre chose à faire. C'était comme les amis de mon frère quand j'étais petite. Je me cachais dès qu'ils venaient à la maison, ça faisait beaucoup rire tout le monde. Cette timidité ne m'avait jamais quitté. Pourtant avec la brune, ce n'était pas pareil. C'était presque comme une copine de mon âge, mais avec qui je dois tout de même modérer mon langage si je ne veux pas me faire reprendre. Non pas que je sois vulgaire, mais on n'est jamais à l'abri de queqlues injures échappées hein ? En vivant avec un grand frère aussi, ça ne pouvait pas aider. Je sautillais littéralement quand Cat me donna le feu vert pour entrer. « Je savais que tu pourrais pas résister. » Enceinte ou non d'ailleurs. L'estomac ne peut juste pas dire non à des gourmandises pareilles, à moins qu'il soit totalement frustré... et encore, je ne savais pas si c'était possible. Je n'avais jamais discuté en tête à tête avec un estomac. Normal, me direz-vous. Mon regard s'égara quelques instants sur le ventre proéminent de ma voisine. Elle n'appréciait pas vraiment ça, mais moi j'aimais bien toucher. Parfois, ça bougeait. C'était drôle.
« La myrtille, c'est bon seulement en confiture, pas dans des muffins. J'en ai fait au chocolat et aux noisettes. Ceux aux noisettes c'est pour mon frère normalement, mais il n'avait qu'à ne pas disparaître sans rien dire ! » Je taisais le fait que je lui en avais quand même gardé deux de côté. J'étais trop gentille, il ne le méritait pas. Je détestais quand il ne répondait pas au téléphone. J'avais beau prendre mes distances avec lui, je ne voulais pas être totalement seule pour autant. Je pose précautionneusement l'assiette sur la table basse et enlève le chiffon pour les laisser s'aérer. L'odeur est juste parfaite. Je fais aussitôt demi-tour pour suivre Cat. Je me doute qu'avec un ventre pareil, elle ne peut pas faire grand chose, alors autant que je sois là pour l'aider. Même si ce n'est que prendre deux verres et une bouteille. « Jus de fraise ? Beuh... » Une grimace barre mon visage. J'adore la fraise, mais juste en fruit. Ou en yaourt. Le reste, c'est pas bon. Dans le frigo, trois grosses bouteilles de jus d'orange sont sagement à attendre. Vu ma consommation, de quoi tenir un mois pour moi... « Je vote pour le jus d'orange alors. D'ailleurs tu savais que mon faire un litre de jus d'orange, il faut entre 2,5kg et 3kg d'orange ? » Je relevais la tête vers elle. Bon, d'accord. Niveau information fabuleuse, on avait vu bien mieux.
Je la regarde s'affaler dans le canapé et fait de même, mais avec plus de classe. Paxton me reproche trop souvent de sauter sur le canapé, alors je fais attention cette fois-ci. « Ben non... C'est le principe du week-end. Et avant que ton élan de prof l'emporte, j'ai déjà fais mes devoirs oui ! » J'agissais tellement familièrement que parfois, j'oubliais ce détail. J'avais affaire à une femme, un professeur. Grâce à elle, les membres de cette espèce remontaient dans mon estime tiens. « Je connais rien, et pas grand monde dans le coin. J'ai pas envie de m'aventurer seule dehors dans une ville que je connais pas en espérant tomber sur la bibliothèque ou un cinéma. Alors je viens t'embêter toi. Excuse moi de le dire comme ça, mais tu as une sale mine. C'est ton gros ventre qui t'empêche de dormir ? » Les yeux pétillants, je continuais de fixer ce bidon. Bon sang ce qu'il était gros !
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 329
◭ arrivé(e) le : 29/12/2013

MessageSujet: Re: L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure [Cat]   Ven 7 Fév - 20:29

Partageons nous l'ennui.

Elle me connait que trop bien cette jeunette, je ne peux en effet pas résister, c'est pourquoi je la laisse rentrer chez moi. Et puis à l'heure actuelle nous sommes dans la même situation, on s'ennuie, on est seules, on est gourmandes..
Astrée est vraiment agréable, puis je crois que parfois je m'entends mieux avec des personnes plus jeunes car plus "pures". La vie ne les a pas trop écorchés normalement, et elles suivent leur instinct tout bêtement, se contentent d'être spontanées. Et en ça, les personnes plus jeunes me ressemblent. Je ne suis pas à l'aise avec les "normes sociales", je n'ai pas vraiment de techniques d'approche ou quoi que ce soit du genre.

- Comment ça "beuh" ? C'est la meilleure chose au monde !

Que je lui répond, offusquée. Comment ne peut-on pas aimer le jus de fraise ? Ah les jeunes, ils connaissent rien (comment ça je suis contradictoire ?) !
Ni une ni moins je lui sers un bon grand jus d'orange et lui tend tandis qu'elle me "renseigne" sur la production de ce bien.

- Passionnant.

Je me marre, je sais que cette pique va l'embêter, mais elle sait que c'est purement et simplement pour la faire chier.  On s'assied alors quand je remarque que nous sommes les week-end. Tiens, j'avais même pas remarqué.

- Ahaha, non eh bien je ne suis pas prof le dimanche, voilà je renonce. Déverguondes toi ma petite !!

Je me mets à rire. A la vérité, j'ai plutôt envie qu'elle reste sage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure [Cat]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'ennui est le pire ennemi de l'homme, j'te jure [Cat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis le pire cauchemar des chocapics !! Mouahahaha
» Lutter contre l'ennui :)
» Le chocolat est notre ennemi mais fuir devant l'ennemi c'est lâche
» La gourmandise est un ennemi. Mais fuir devant un ennemi, c'est lâche...
» Fautes d'orthographes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: east side phoenix. :: 44 Monroe-