AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 seski morning ♥ émir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



◭ messages : 70
◭ arrivé(e) le : 19/01/2014

MessageSujet: seski morning ♥ émir   Ven 24 Jan - 14:40

Émir & Iwan
Arrête d'être sexy dés le petit déjeuner tu m'empêches de manger !


Il était temps de passer à l'offensive. C'est ce que je n'arrêtais pas de me répéter depuis que j'avais sauté hors de mon lit, que je m'étais légèrement recoiffé devant le miroir de la salle de bain et mettre même attelé à me brosser les dents. Surtout pour me retirer les effluves de ragondins décédés dans le fond de la bouche comme tout un chacun au réveil plutôt que pour empêcher l'apparition de caries. Trépignant ensuite jusqu'à ma chambre de façon plus au moins discrète pour terminer de mettre les derniers préparatifs à ma descente dans la cuisine. Je voulais casser cette image trop sage et de gamin à peine sortit des jupes de sa mère. J'avais toujours été du genre frileux, à descendre avec un pyjama boutonné jusqu'au menton.  Aujourd'hui, j'avais décidé de faire sauter les vêtements pour ne plus que porter un seul vêtement : mon boxer. Mais, pas n'importe lequel, un boxer blanc avec un élastique bleu qui tombait juste à la cambrure de mon arrière train. Le message était pour moi clair et net : I want your body ! I want to take me in the kitcheen table right now ! Je me regardais une dernière fois, très satisfait de moi et descendait jusque dans la cuisine où je savais que j'allais retrouver Émir. « Salut ! » Je baillais faussement comme si je venais à peine de sortir de mon lit. Je m'étirais même pour donner du crédit à mon mensonge. Ayant l'air complétement décomplexé face à ma nouvelle tenue. Après tout, j'étais chez-moi et j'avais le droit de me balader comme je le voulais. Je n'étais pas tout nu. En même temps, le blanc de mon vêtement trahissait un peu cette dernière remarque, car mes forces se laissaient apparaitre sans trop d'effort tant qu'on ne détournait pas le regard. « Bien dormi ? »  Je terminais par m'accouder à la table de la cuisine tout en relevant mon arrière train. Non, j'allais pas m'asseoir et me perdre du plaisir de voir la réaction de mon soi-disant babysitteur. Je ne quittais pas son regard pour ça, je voulais tout savoir, tout capter. « Alors, tu me fais quoi pour le petit-déj'... » Mon esprit plus vif de faire tourner en bourrique Émir trouva aussitôt de quoi l'embêter de si bon matin. « ...Papa !? » J'appuyais de toutes mes forces sur le "pa" tout en le regardant. C'était le week-end et il allait souffrir, j'en avais décidé ainsi. Ce surnom était stupide, mais c'était tout moi. Je pouvais dire des bêtises aussi grosse que ma touffe de cheveux. J'avais un sourire mauvais. Mon cher Osborne n'avait qu'à bien se tenir !
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 22
◭ arrivé(e) le : 21/01/2014

MessageSujet: Re: seski morning ♥ émir   Dim 26 Jan - 19:40

Émir & Iwan
Tiens toi tranquille plus de trois minutes, par pitié...


J'avais bien dormi. Extrêmement bien dormi. Comme toutes les autres nuits en fait. Faut dire que les gens oubliaient facilement la chance qu'ils avaient d'avoir un matelas confortable, et une couette sous laquelle s'enfouir. Pour un peu, je ronronnais juste en me glissant dans mon lit. Mes bras serrés autour de mon oreiller, je me tournais dans un grognement de satisfaction, profitant du répit qu'il me restait avant que je sois obligé de me lever pour aller m'occuper de la Princesse. Normalement, le réveil devrait sonner d'ici... J'ouvris un œil pour scruter l'heure, et sautais littéralement du lit en voyant qu'il était huit heure passé. Merde, j'avais du oublier de mettre mon réveil. Dans la hâte, j'enfilais mon bas de pyjama, et me ruais dans la cuisine. Vide. Il était déjà parti ? D'habitude, il serait venu me faire chier jusqu'à ce que je daigne lui préparer son petit-déjeuner. Et là, l'illumination. On était samedi. Week-end. Il ne travaillait pas, et devait encore être occupé à ronfler. Soulagé, je m'affalais sur un des tabourets de la cuisine, me frottais les yeux. Allez Émir, maintenant tu te réveilles, le gamin va pas tarder. En espérant qu'il ait des projets pour les deux jours à venir, et que je n'aie pas à l'occuper moi-même...
La cafetière commençait tout juste à crachoter son nectar noir que Iwan descendit nonchalamment les escaliers en s'étirant comme un chat. Je tiquais sur sa tenue. Simple, pas choquante, mais avec quelque chose de carrément indécent. Trop moulant. Trop explicite. Trop... Je détournais le regard et me concentrais sur le café pour éviter de perdre mes moyens. De bon matin, c'était loin d'être une bonne idée, surtout que j'étais pas armé contre ça moi. La bonne nouvelle, c'est que mon érection matinale avait eu le temps de retomber. Et puis mon bas de pyjama cachait tout au moins. Enfin, j'espérais. « Salut la larve » Il était obligé de se pavaner et s'exhiber comme ça, vraiment ? J'avais pas le droit de céder à quoique ce soit, il le savait en plus cet imbécile. Pourquoi nous mener la vie dure hein ? « J'aurais pas dis non à une jolie nana pour me tenir compagnie, mais j'ai bien dormi. Et toi ? T'as pas fait de cauchemars à cause du film d'horreur d'hier ? T'sais, y a des limites d'âge sur ces trucs, c'est pour une bonne raison. » Je lui lançais un regard empli de sarcasme puis me détournais pour ouvrir le frigo et sortir le saladier rempli de pâte. Trop attentionné que j'étais. Je retins un soupir en l'entendant. Il devait vraiment être minable pour ne pas deviner ce que je comptais faire. Et puis ce surnom... « Pourquoi tu peux pas te contenter de bouffer un bol de céréales comme tous les gosses ? J'suis vraiment trop gentil avec toi. Ce matin, c'est pancakes. » J'en versais d'ailleurs une louche dans la poêle, essayant de faire quelque chose à peu près rond. Je me retournais, la spatule toujours à la main. « Si t'étais mon gosse je te dirais d'aller enfiler quelque chose de plus chaud, tu vas choper la crève. Et je compte pas venir te border ! » Instinct de préservation, je voulais pas tomber malade par sa faute. Surtout que son lit faisait parti des lieux dont je voulais/devais me tenir loin, trèèès loin. « T'as quoi de prévu aujourd'hui ? »
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 70
◭ arrivé(e) le : 19/01/2014

MessageSujet: Re: seski morning ♥ émir   Lun 27 Jan - 21:31

Émir & Iwan
Arrête d'être sexy dés le petit déjeuner tu m'empêches de manger !


La cafetière crachotait calmement sous ma démarche qui essayait toujours de se faire habituelle, mais sensuelle à la fois. Je ne pouvais dissimuler mon sourire à sa petite pique matinale tout en m'étirant dans ma tenue bien légère. Il savait que je n'avais aucun problème à nous lancer des piques même à cette heure. C'était même mon jeu préféré depuis qu'il habitait ce toit. J'avais hâte de lui répondre, ma langue s'agitant dans ma bouche avec excitation alors que je passais une main dans mes cheveux. J'avais presque littéralement l'envie de le couper, mais je le laissais terminer son petit jeu sur le film d'horreur d'hier soir qui m'avait fait hurlé comme une jeune pucelle avec des couettes. Pas ma faute, quand même, c'était super réaliste c'est connerie et cela me fait toujours flippé ces histoires de serial-killer. Émir ferra moins le fier le jour ou un mec une tronçonneuse viendra lui couper les bras. Bref ! « Pour la fille désolé, mais tu as ta main sinon. Si tu as besoin je peux t'ouvrir la cachette de mes parents. Ils ont pleins de magazines...gay ! » J'agitais ma tête de droite à gauche comme un pantin amusé avec mon plus grand sourire. « Sinon...Sinon...Tu peux toujours demander à quelqu'un t'aider avec ça...A helping hand !» Je jouais des sourcils tout en baissant mon regard sur le bas de son pyjama. Rien de choquant, mais fuck ! qu'est ce que j'aurais aimé une vision x à ce moment précis. Déjà, Émir a du le sentir, mon regard entrain de le déshabiller de la tête aux pieds. Je m'installais et posais mon menton à l'intérieur des paumes de mes mains. Le voir entrain poser une poêle sur le feu et me préparer des pancakes c'était le meilleur moment de la matinée. Il savait à quel point je prenais mon pieux à qu'il s'occupe de moi comme ça. Un plaisir clairement malsain il le savait bien. « C'est vrai que tu es gentil. Dommage que tu sois un aussi mauvais cuisinier. Je suppose qu'à la naissance ils pouvaient pas tout de donner. Un énorme sexe et en plus savoir cuisinier, hein ? » Ma phrase semblait violente, mais je le disais avec mon plus grand sourire, car derrière mes piques mes yeux le remerciant de tout ce qu'il faisait pour moi. Je lui en étais vraiment reconnaissant depuis plusieurs jours. Je penchais à sa remarque suite à son conseil. Bien décidé à jouer ce matin, je quittais la cuisine et revenait quelques minutes après avec un bas de pyjama et tee-shirt assorti. « Voilà, content, papa ? » Non, j'allais pas le lâcher. Je humais la bonne odeur de pancakes qui commençait à m'arriver. Cela me donnait l'eau à la bouche et bien aussi décidé à lui montrer que je pouvais être autre chose qu’insupportable. J'allais versé le café dans deux tasses et en tendis une à Émir prêt à répondre à sa question sur ce que j'avais prévu de faire ce matin. « J'avais prévu d'aller au ciné. Cela te dit de venir avec moi. Je sais que les week-ends ont a chacun quartier libre et tu dois avoir dix milles trucs à faire, mais je me dis que si tu viens, je t'offre la place et pop-corn à volonté. Moi, je dis c'est un deal sympa. Et, tu te rends compte pendant deux heures de film je me l'ouvrirais pas. »
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 22
◭ arrivé(e) le : 21/01/2014

MessageSujet: Re: seski morning ♥ émir   Dim 2 Fév - 19:54

Émir & Iwan
Tiens toi tranquille plus de trois minutes, par pitié...


J'avais toujours été partisan des réveils tranquilles, et Iwan ne m'y aidait franchement pas en se montrant aussi indécent de bon matin. Pourtant, j'avais mis les choses au clair avec moi-même : je ne le toucherais pas. Si le docteur Winstone l'apprennait, il m'en voudrait sûrement et ne m'offrirait plus sa confiance. Je n'avais pas envie de ça. Certes, le bouclé était un grand garçon maintenant ; mais l'autorité parentale, on peut pas lutter. Alors je le traitais comme un gamin, parce qu'on touche pas aux gosses, pas quand on est sensé. Et je le suis, tout à fait. Je préférais m'absorber dans la préparation de mes pancakes pour éviter trop de pensées perverses s'insinuer en moi. Parce que je me connaissais, il ne m'en faudrait pas beaucoup. Alors si j'avais un début d'érection, ça n'échapperait pas au regard d'Iwan, et ça anéantirait tous mes efforts de rester impassible. N'empêche que je lui lançais un grand sourire narquois. Il pensait que des magazines gays me feraient rougir ou quoique ce soit ? J'étais tout à fait à l'aise avec ma bisexualité. « T'en fais pas pour moi, j'ai mon stock personnel de magazines pornos. » Extrêmement bien cachés. Je soupçonnais le brun de squatter ma chambre en mon absence pour y faire je ne sais quoi, alors ça me semblait normal de cacher tout ce qui pouvait se révéler compromettant. J'me débrouillais très bien avec ma main droite en plus. « Et tu te porterais volontaire je suppose ? Excuse-moi, mais je préfère quelqu'un de plus viril qui a plus que trois poils qui se battent en duel sur la quéquette. » Prends ça sale gosse, songeais-je en mettant de la pâte dans la poêle. Et arrête de me mater aussi intensément, ça en devient extrêmement dérangeant. Et excitant, un chouilla.
Moi qui me donnais tant de peine et qui en voyait ma cuisine critiquée... un comble ! Je le menaçais de ma louche, un air tout à fait crédible ancré sur la face. « J'vais te donner une raison de te plaindre de ma cuisine, tu vas voir ! De toute façon, même si j'étais si mauvais, je pourrais y remédier. Je suis désolé pour toi si tu as un petit sexe, tu risques de pas pouvoir jouer l'actif dans le couple. » Je voulais pas tenter, je voulais pas tenter, je voulais pas tenter... enfin si, je voulais, mais non j'veux pas d'abord. Dur de se convaincre. Il pouvait pas arrêter de me faire perdre les pédales ?! Je le renvoyais dans sa chambre se changer. Après le petit-déjeuner, je me promettais de prendre une douche gelée pour refroidir mes ardeurs. En attendant, l'odeur des pancakes commençait à embaumer la pièce autant que eux s'empilaient sur l'assiette. On critiquait pas mes pancakes. Encore un mot de travers sur ça, et j'envisagerais un coup foireux. Je sais pas, un peu de laxatif dans la bouffe ? Il adorerait. Je le regardais revenir en pyjama. Genre le vrai pyjama, avec des petits motifs et tout. Je profitais de sa proximité pour lui pincer la joue. « Qu'il est mignon ce gosse ! » Hilare j'étais. Je le remerciais pour le café et en buvais une gorgée avant de couper le feu de la poêle, faisant glisser les derniers pancakes dans l'assiette que je posais au milieu de la table. Je m'installais sur une chaise. Sans le lâcher des yeux. Ça faisait des années que je n'étais pas allé au cinéma. Pas les moyens... ça me faisait un peu le même effet que si on proposait à un enfant d'aller à Disney land. « Rien que pour l'idée que tu vas la fermer pendant deux heures, c'est tentant. Je savais même pas que t'en étais capable en fait. » Je pris ma fourchette et attrapait deux pancakes que je plantais dans mon assiette. « T'as une idée du film ? »
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◭ messages : 70
◭ arrivé(e) le : 19/01/2014

MessageSujet: Re: seski morning ♥ émir   Lun 3 Fév - 16:56

Émir & Iwan
Arrête d'être sexy dés le petit déjeuner tu m'empêches de manger !


Je fixais la poêle dans ses mains avec mon énorme sourire, agitant mes sourcils car j'avais gagné en quelque sorte. Si Émir n'avait pas voulu jouer il ne me répondrait pas. Il hausserait de ses larges épaules tatoués et que je léchais du regard depuis la première minute où j'avais compris que ce n'était pas uniquement de l'énervement qu'il créait chez moi, mais aussi cette tension dans le bas des reins. Cette puissante érection qui pouvait démarrer à tout moment si j'y portais pas attention. Heureusement, pour moi, si celle-ci venait à démarrer, ma position assise derrière le plan de cuisine me dissimulerait aisément. Et, j'allais en avoir besoin car sa révélation sur ses magazines pornos me fit légèrement bondir de mon siège. Impatient et incontrôlable comme un gamin. « Ah, ouais ? Mais, tu sais que tout ce qui est dans cette maison est à moi. Je sens que je fais faire une fouille approfondie demain, moi. J'ai trop hâte de savoir sur quoi le grand Émir aime se palucher.» Mon sourire carnassier se fit plus dominant et ma langue vint lécher le haut de mes canotes comme un jeune félin qui était déjà prêt à partir à la chasse. J'avais déjà fouillé sa chambre quand il avait été absent. J'étais maintenant super curieux de savoir où il avait caché cela. Et, j'allais trouvé, mon babysitteur n'avait qu'à bien se tenir. « C'est ton choix, mais sache que pour une fellation par exemple c'est bien plus agréable de frotter une verge contre un visage rasé de prêt plutôt que contre une barbe mal taillée.» Je continuais de déshabiller Émir du regard alors qu'il s'attelait à sa tache de nous faire des pancakes. « Moi, je dis ça. Moi, je ne dis rien.»

Attaquer mon babysitteur sur sa nourriture me fit lâcher ce sourire de tortionnaire à peine crédible. Je savais appuyer là où cela faisait mal, comme lui déjà, et il l'avait bien compris. Cela faisait deux fois qu'il parlait de la taille de mon sexe, bien sûr, il ne l'avait jamais vu en plein action, mais comme tout jeune homme, je me sentais vexé dans ma virilité. Mais, je décidais de ne rien montrer et de préférer jouer la carte de la provocation comme à mon habitude. « Ok, Ok. Tu fais très bien la cuisine. Ne me tue pas avec cette louche. Quelle mort horrible.» Et, tirant la langue je rajoutais tout en m'étirant et avançant mon corps contre la table devant moi. Je me penchais comme si soudainement quelqu'un était dans mon dos et me tenait dans cette position. « Je jouerais le passif du couple alors. Il y a des rôles que je joue très bien quand on sait y mettre les formes tu sais.» Je ne cachais même plus mes appels du pied ce matin. J'étais cash et presque insolent. J'avais envie de l'exciter, c'était plus fort que moi. Mais, pour l'instant, je lui accordais une pause dans notre joute et décidais d'enfiler quelque chose de moi provoquant. Je le laissais me pincer la joue et avançais ma rangée de dent pour faire semblant de le mordre à mon retour. Mais, finalement j'éclatais de rire. Il avait rien que je pouvais prendre mal avec Émir. Le jeu était bien trop amusant entre nous deux. Je voulais jamais qu'il se termine. L'idée du ciné semblait lui plaire, j'étais content. « Je vais devoir m'acheter du pop-corn, mais si je peux arriver à me la fermer pendant deux heures. Je te montrerais. » Même si j'avais l'idée de mettre bien autre chose dans ma bouche lors de cette séance ciné. Bref ! Je portais à ma bouche avec appétit le pancake qui était tombé dans mon assiette. Délicieux comme à son habitude. « Il y a Mitty qui me plait bien. Sinon, j'ai toujours pas vu Le loup de Wall Street ou encore American Bluff. » J'étais gentil, mais il fallait pas tirer sur la corde, j'allais pas perdre mon temps à lui faire un topo sur ces trois films. Je me levais avec encore le morceau de pancake coincé entre mes dents. Je passais derrière lui pour attraper mon portable qui chargeait dans le fond et lui mettait sur la page du ciné du coin. Je repassais à nouveau, faisant exprès de le coller et de souffler contre sa nuque avant de reprendre ma place et mon petit déjeuner comme si de rien n'était.
Codes par Wild Hunger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: seski morning ♥ émir   

Revenir en haut Aller en bas
 

seski morning ♥ émir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» It's raining today !
» good morning !!
» Keep my glass full until morning light, 'cause i'm just holding on for the night - KENDALL
» Second to the right, and straight on till morning.
» "Evening without love, morning without resentment." ▬ Lola.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
carried by love. ::  :: west side phoenix.-